Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Producteur/trice Scénariste

Mama Keïta (réalisateur)

France, Guinée, Sénégal, Viet Nam

Français

Réalisateur, scénariste et producteur français et guinéen

Né le 06 août 1956, à Dakar (Sénégal), sous le nom de Mamadou Keïta.

Nationalités française et guinéenne.
Sa mère est vietnamienne, son père guinéen.

Après des études de droit à l’Université de Paris-I, il devient scénariste. Il débute sa carrière de réalisateur en 1981 et tourne 5 court métrages puis, en 1990 Ragazzi et Le 11ème commandement en 1997.
En 1998, il réalise le documentaire David Achkar, une étoile filante, un hommage à son ami réalisateur mêlant archives, textes et photos. Son dernier film, Le fleuve, est né d’un projet originel de David Achkar.
En 1998, David Achkar qui s’apprêtait à tourner Le Fleuve, meurt d’une leucémie. Il fait promettre à son ami Mama Keïta de faire ce film à sa place. Le cinéaste qui ne connaît pas l’Afrique de l’intérieur doit s’approprier le film de David Achkar et le faire sien. Il entame alors un voyage initiatique de Dakar à Conakry. Le Fleuve, son long métrage réalisé en 2002, reçoit le Prix de la Presse au Festival du film de Paris, 2003. Il signe Le Sourire du Serpent, réalisé en 2006, en compétition au FESPACO 2007. En 2009, il sort L’Absence sélectionné au Festival de Rotterdam (Hollande) et dans la compétition officielle du Fespaco 2009 (Burkina Faso) où il reçoit le prix du scénario.
Son court métrage One more vote for B. Obama fait partie du film collectif L’Afrique vu par… (produit et présenté au 2ème Festival Panafricain d’Alger – Panaf’ 2009, Algérie) qui réunit dix (10) courts métrages signés par des réalisateurs africains.

English

Guinean French Film Director, Screenwriter et FIlm Producer.

Born on August 6th 1956, in Dakar (Senegal),

Mama KEÏTA is the child of a Vietnamese mother and a Guinean father. He studied law in Paris, after which he started working as script writer. His feature Le fleuve (2002) was originally conceived by his friend David Achkar, but after Achkar died in 1998 from leukaemia, he decided to finish the project. The film won a Press Award at the Film Festival in Paris.

Le cafard (1981, short), L’oriental (1982, short), Opus 1 (1985, short), Waps (1988, short), Ragazzi (1991), Nuit blanche (1993, short), Le 11ème commandement (1997), David Achkar, une étoile filante (1998, short), Le fleuve (2002), Sur la route du fleuve (2004, doc), Le transfert (2004, short), Le sourire du serpent (2007), L’absence/The Absence (2009), One more vote for Obama (2009, short).



________________________

DE
Mama Keïta wird 1956 als Sohn einer vietnamesischen Mutter und eines guineischen Vaters im Senegal geboren.
Nach dem Studium der Rechtswissenschaften in Paris beginnt er Drehbücher zu schreiben. Zwischen 1981 und 1997 realisiert Keita fünf Kurzfilme; der Dokumentarfilm David Achkar, une étoile filante (1998) ist ein persönlicher Nachruf auf einen verstorbenen Freund. Sein erster Spielfilm Le fleuve (2002) erhält den Pressepreis beim Filmfestival von Paris. 2003 dreht er Le Sourire du Serpent und 2009 L’absence, One more vote for Obama (2009, kurtzfilm).

_____

ES
Mama Kéïta nació en Dakar en 1956 de madre vietnamita y padre guineano. Posee la doble nacionalidad francesa y guineana. Realizó estudios de Derecho en la Universidad de la Sorbona (Paris I), antes de ser guionista. A continuación optó por la dirección. Ha dirigido numerosos cortometrajes, entre los que destacaremos Une Étoile filante, retrato de su amigo y colega, el desaparecido cineasta David Achkar.

FILMOGRAFÍA
1981 Le Cafard (cm)
1982 L’Oriental (cm)
1985 Opus 1 (cm)
1988 Waps (cm)
1990 Ragazzi (lm)
1993 Nuit blanche (cm)
1997 Le 11ème commandement (lm)
1998 Une Étoile filante (doc)
2001/2002 Le Fleuve (lm)
2004 Le Transfert (cm), Sur la route du fleuve (doc)
2006 Le Sourire du serpent (lm)
2009 L’Absence (lm)
2009 One more vote for Obama (cm).

Source:
www.fcat.es/FCAT/index.php?option=com_zoo&task=item&item_id=18&app_id=2&Itemid=62

Español

Mama Kéïta nació en Dakar en 1956 de madre vietnamita y padre guineano. Posee la doble nacionalidad francesa y guineana. Realizó estudios de Derecho en la Universidad de la Sorbona (Paris I), antes de ser guionista. A continuación optó por la dirección. Ha dirigido numerosos cortometrajes, entre los que destacaremos Une Étoile filante, retrato de su amigo y colega, el desaparecido cineasta David Achkar.

FILMOGRAFÍA
1981 Le Cafard (cm)
1982 L’Oriental (cm)
1985 Opus 1 (cm)
1988 Waps (cm)
1990 Ragazzi (lm)
1993 Nuit blanche (cm)
1997 Le 11ème commandement (lm)
1998 Une Étoile filante (doc)
2001/2002 Le Fleuve (lm)
2004 Le Transfert (cm), Sur la route du fleuve (doc)
2006 Le Sourire du serpent (lm)
2009 L’Absence (lm)

Source:
www.fcat.es/FCAT/index.php?option=com_zoo&task=item&item_id=18&app_id=2&Itemid=62
Films(s)