Fiche Personne
Chanteur/euse Auteur-compositeur/trice Acteur/trice

Nadège Beausson-Diagne

Côte d’Ivoire, France, Sénégal

Français

Actrice/chanteuse/auteur/compositeur/chroniqueuse télé française.

Nadège Beaus­son-Diagne est une actrice et chro­niqueuse française d’origine ivoi­rienne et séné­galaise. Elle appa­raît sur les écrans français en 2003 dans le fim « Podium », où elle inter­prète l’une des « Berna­dettes » de Benoît Poel­voorde. Sa nouvelle noto­riété lui permet de décro­cher quelques rôles dans des séries télé­vi­sées à l’instar de « PJ » ou « Julie Lescaut ». Elle parti­cipe, par la suite, à des comé­dies à succès telles que « Agathe Cléry » et « Rien à décla­rer ». Toute­fois, c’est en 2009 que Nadège Beaus­son-Diagne obtient le rôle qui va boos­ter sa carrière : le Commis­saire Sara Douala dans la série « Plus belle la vie ». Puis TF1 lui propose le rôle du provi­seur dans la série « Pep’s ». En 2014, la belle rejoint la bande de chro­niqueurs de Cyril Hanouna dans « Touche pas à mon poste ! ».
Côté vie privée, Nadège Beaus­son-Diagne partage la vie d’un musi­cien, Geof­froy Jeff Tekeyan.
Source : www.talentlab.fr/portfolios/nadege-beausson-diagne/

Nadège Beausson-Diagne est née en 1972.
D’origine ivoirienne-française et sénégalaise, elle étudie le théâtre au Conservatoire National de Créteil (94) d’où elle sort avec un deuxième prix d’interprétation.
Parallèlement, elle a étudié la danse et le chant.
Elle débute au théâtre dans Rencontres mis en scène par Alain Maratrat. Ensuite, elle travaille avec des metteurs en scène comme Pierre Mondy, Thomas Le Douarec, Jean-Pierre Dravel. Elle est dans Martin Luther King, au Théâtre Lavoir Moderne Parisien.

Au cinéma, elle rencontre Jean-Pierre Mocky, Brigitte Rouan, Denis Amar. Elle démarre une carrière sur les écrans africains avec le jeune réalisateur gabonais Henri-Joseph Kumba Bididi, dans le film Les couilles de l’éléphant (2001). Elle joue dans la première série policière africaine du réalisateur malien Mamady Sidibé. Les journaux du continent titrent « Nadège la bombe 2001 », « la fine fleur du 7e art africain ».
Elle joue dans des films aussi divers que Film Socialisme de Jean-Luc Godard ou Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon, montrant ainsi un réel esprit d’ouverture.
Ses talents d’actrice vont gagner la télévision puisqu’elle participe également à la série à succès de France 3 Plus Belle la Vie où elle incarne le Commissaire Douala.
L’éclectisme de son début de carrière, qui désamorce les clichés de l’actrice cantonnée dans un même genre, promet une sélection pleine de surprises.
Films(s)