Philippe Mory, le pionnier

Lire hors-ligne :

Il n’est pas courant que la vie d’un homme soit associée à l’Histoire de son pays, voire d’un continent. Philippe Mory est ainsi un homme rare. En 1954 il participe en tant que jeune comédien au premier court métrage qui marque le début de la cinématographie officielle d’Afrique noire : Afrique sur Seine de Paulin Soumanou Vieyra. Puis, repéré par Michel Drach, il est le premier Africain à tenir un rôle principal dans un film français, On n’enterre pas le dimanche (prix Louis Delluc). En 1961, Mory écrit le scénario de La Cage qui sera réalisé par Robert Darenne, avec Marina Vlady, Colette Duval, et Jean Servais. Ce film qui consacrera le retour de Mory dans son pays marquera également le départ du cinéma gabonais. Philippe Mory était en avance sur s...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Ce contenu vous intéresse ? Africultures a besoin de vous pour continuer d'exister. Alors soutenez-nous !

Laisser un commentaire