Promised Land

De Jason Xenopoulos

Print Friendly, PDF & Email

Le propos de Promised Land aurait pu passionner : l’autopsie d’un groupe de fermiers afrikaaners en décomposition, peu à peu découverts par un homme revenant sur le lieu de sa naissance et déstabilisant ce milieu figé par la haine et l’enfermement sur soi. Mais le film s’enfonce de bout en bout dans une avalanche de lourds effets destinés à entretenir une ambiance proche du film d’horreur. Tout y passe : noir et blanc, sépias, filtres, détails éclairés dans la pénombre, musique pénétrante, plongées et très gros plans, jusqu’aux ralentis du massacre final. Parfaitement agaçant, ce systématisme fait du film un interminable clip à l’américaine, même si le dispositif n’est pas sans efficacité (le succès public du film est important en Afrique du Sud). Xenopoulos s’applique à ne jamais relâcher la tension, le héros devant recoller peu à peu les pièces éparses d’un puzzle couvrant à la fois les règles d’un groupe extrémiste et sa propre origine. Violence et réminiscence s’enchevêtrent autour de personnages fissurés, témoins de l’énorme remise en cause vécue par les Afrikaaners déchirés entre leur sentiment d’appartenance et de possession, et la conscience de leur anachronisme.
Témoignage post-apartheid sans pratiquement un Noir à l’écran, Promised Land pêche par sa vision en noir et blanc, les fermiers n’étant qu’horribles et les contradictions développées par les personnages de Clara et Paul, jeunes victimes de la violence de leur clan mais participant de son ancrage, étant largement inexplorées. Prévisible de bout en bout, ce qui aurait pu être une exploration de la mauvaise conscience afrikaaner reste un plat étalage esthétisant d’une froide monstruosité.

2002, 100 min, 35 mm, images : Giulio Biccari, avec : Nick Boraine, Yvonne Van Den Berg, Daniel Browde. Prod. Film Afrika, Khulisa prod., 123 Hope Street, Avalon 2, 2nd Floor, Gardens 8001, Afrique du Sud, +27 21 461 7950, [email protected]///Article N° : 2800

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire