Ravisseur

De Leïla Marouane

Print Friendly, PDF & Email

Zeïtoun le pêcheur régnait comme un petit pacha sur sa grande famille qui comptait six filles et un garçon et était un homme important et considéré dans la cité maritime. Sa femme Nayla, femme d’intérieur impeccable, n’avait cependant jamais le droit de franchir la porte de la grande demeure familiale. Jusqu’au jour où son fils Omar eut un enfant. Le jour de la naissance, elle ne se donna pas le temps de réfléchir. Elle mit son voile et sa voilette et s’en alla découvrir son petit fils et donner les premiers conseils à sa belle fille. Elle s’était promise de rentrer chez elle avant le retour de Zeïtoun, le maître de céans. Hélas, le pêcheur revint plus tôt que prévu et découvrit l’incroyable liberté que s’était permise Nayla. Lorsqu’elle revint, Zeïtoun, rouge de colère, prononça à trois reprises la formule fatidique dans la société maghrébine, la déclaration de répudiation. Aussitôt dite, aussitôt regrettée. Sur le champ, Zeïtoun le pêcheur tenta de revenir sur sa grave décision. Mais c’était trop tard. La tradition exigeait que la femme répudiée se remarie et se fasse répudier une nouvelle fois avant de se remarier avec son premier mari. Pour récupérer Nayla, Hadj Zeïtoun imagina une sorte de mariage blanc  » consommé  » avec Youssef Allouchi, un célibataire endurci de 55 ans, écrivain public et poète, une sorte d’intellectuel extravagant… Avec la complicité de l’imam de la ville, le pêcheur pensait avoir bien ficelé son affaire et que le retour de Nayla n’allait être qu’une question de semaines voire de mois. Mais Zeïtoun ne pouvait pas prévoir qu’Allouchi allait se faire la malle avec la répudiée. Pour toujours… Pour le patron-pêcheur, pour ses filles Amina, Yasmina, Noria, Fouzia, Khadidja…, c’était le début d’une spirale infernale, d’une chute libre extraordinaire, d’un doute terrifiant (Allouchi avait-il été un amant de Nayla ? Et les sept enfants qu’elle avait mis au monde étaient-ils vraiment les enfants de Zeïtoun ?). Une histoire triste, néanmoins racontée avec drôlerie et ironie. Ravisseur est le second roman de Leyla Marouane (de son vrai nom Mechentel).

Ravisseur, de Leïla Marouane, Ed. Julliard, 1998, 190 p., 109 FF.///Article N° : 597

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire