Editorial

Sortir de l'indigence

Print Friendly, PDF & Email

Cet état des lieux de la production artistique en Afrique est accablant : droits d’auteur, structures, argent, tout manque. Mais plus grave encore est l’indigence des politiques culturelles. Même sans moyens, les Etats africains pourraient mettre en place et faire respecter des législations permettant aux artistes d’oeuvrer. Au-delà des jeux d’intérêts et des pré-carrés à sauvegarder, c’est la valorisation de la culture qui est en cause. La culture n’est pas un gadget, les artistes ne sont pas des uluberlus déconnectés des réalités : ils oeuvrent par leur regard critique et novateur à la responsabilisation de leur peuple, à la prise en main du quotidien. C’est en cela qu’ils servent non seulement le développement mais aussi la paix : se situant au-dessus des haines et des projections de ses propres problèmes sur l’autre ethnie ou l’étranger, ils favorisent la réconciliation après les conflits, et mieux encore leur prévention.
Ce n’est pas un hasard si notre prochain dossier portera sur l’exil, car comment l’artiste peut-il vivre en Afrique aujourd’hui ? Des initiatives passionnantes existent mais ne subsistent souvent que sous perfusion occidentale, ce qui n’est pas sans ouvrir un chapitre que nous comptons bien lui aussi aborder. L’enjeu est de taille : sans prise en compte de la culture, c’est l’équilibre même de la société qui est menacé, sa santé morale comme sa capacité à évoluer.
Africultures apporte sa pierre en se mettant chaque mois au service de ces expressions artistiques : en leur laissant la parole, en restant un outil engagé d’information et de débat. Nous n’avons ni la couleur ni le papier glacé mais l’indépendance et la liberté : préférant commencer petit, à la mesure de ce qui nous permet de durer, nous nous développons peu à peu et affirmons, à chaque numéro davantage, la densité et l’acuité de notre revue, ainsi que son implantation en Afrique.
Un pas en avant marque 1999 : nous complétons la revue imprimée en offrant une édition internet complète sur www.africultures.com et nous dépassons le cadre francophone en la traduisant en anglais. Les informations de l’agenda et des murmures y sont actualisées au quotidien. Nous comptons sur votre participation pour faire d’Africultures l’outil que méritent les cultures africaines.

///Article N° : 607

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire