Sankèr

Nathalie Natiembé

Print Friendly, PDF & Email

Le Maloya a sa princesse

Avec Sankèr, le Maloya, musique traditionnelle de la Réunion, s’inspire plus que jamais de l’Afrique. Et pour cause ! Nathalie Natiembé a conçu son deuxième album au Mozambique, terre de ses ancêtres. Les fans de percussions se régalent. Tablas, congas, derbouka, bongo, balafon, djembé ou kalbas, la liste n’est pas exhaustive…
Mais c’est sans conteste la voix de la princesse du Maloya qui fait naître l’émotion. Sankèr débute par l’envoûtant Zanamatope, où, a capella, accompagnée seulement du roulèr, elle donne toute sa dimension au morceau. De l’enchantement au programme avec la berceuse Tangaz pa tro for. Rasta maloya, illustre, lui, l’éclectisme dont fait preuve la chanteuse réunionnaise. Les titres abordent des sujets plus variés les uns que les autres : l’enfance avec Addis-Abeba, ou l’hommage aux ancêtres dans Epitaph et Ex voto.

Sankèr, Nathalie Natiembé, 2005///Article N° : 4247

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire