Slim, le vétéran de la caricature algérienne

Slim, de son vrai nom Merabtene Menouar, journaliste, caricaturiste de presse et bédéiste, est né le 15 décembre 1945 à Sidi Ali Benyoub (près de Sidi-bel-Abbes) en Oranie dans l’Ouest de l’Algérie. Son surnom est hérité de son enfance, lorsqu’avec ses copains de jeux, chacun se voyait affublé d’un pseudonyme.

C’est en 1964 qu’il arrive dans la capitale. Il commence par créer Moustache et les frères Belgacem pour la revue M’quidech, mais c’est en 1969, qu’il crée son personnage fétiche, Bouzid, toujours accompagné de sa compagne Zina et du Gatt M’digouti (le chat dégoûté !!), de son fidèle ami « Ameziane » un Kabyle très sympathique doté d’un accent reconnaissable et l’ennemi de Bouzid, le méchant « Sid Esadik », un intégriste notoire. Ceux-ci deviendront au fil des années, LES personnages de la bande dessinée algérienne. Débute alors une période faste avec pas moins de six albums en cinq ans : Moustache et les frères Belgacem (1968) Zid Ya Bouzid (1969) Oued Side Story (1970) Do Ré Mi Fakou !(1971) Taoura, Taoura… (1973) La Grande Kechfa (1973) Chkoune kidnapali Zina diali (1974) Les Pénuristes (1974) 1980, les années « Algérie Actualité » En 1980, sa carrière de dessinateur de presse commence réellement. Il intègre l’équipe de l’hebdomadaire Algérie Actualité dès sa création. Pour ce journal, il produira de superbes planches et strips. Ses caricature...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
Slim, Boite à Chique 1989
© ENAG
Slim, Retour d’Ahuristan 1997
© Seuil
Il était une fois rien 1997
© ENAG
Il était une fois rien 1997
© ENAG
Partager :

Laisser un commentaire