Vestida de Vida. Canto Negro de los Americas

De Susana Baca

Print Friendly, PDF & Email

Cette grande vocaliste afro-péruvienne lègue par ses refrains flamboyants de vigueur l’héritage noir des fêtes familiales et des fonctions religieuses dans les faubourgs de Lima. C’est de cette école populaire que Susana Baca tire la sève qui irrigue les chansons et les rythmes des anciens, tels le festejo, le lando ou le golpe, qu’elle apprend depuis l’enfance. La graine magique de sa voix profonde évoque 500 ans de présence noire au Pérou pour germiner dans des images poétiques aux références solides d’un César Valleja ou d’un Alejandro Romualdo. Entre une marinera et une complainte, une valse et la reprise d’un standard américain, son chant déambule, lumineux, enfantin, parfois cruel, toujours effleuré par une grâce quasi mystique, et apporte la joie d’une danse de Noël ou le climat fiévreux d’une ronde. Elle nous offre le bonheur de la mélodie traversée par la syncope du tempo africain, Susana, et éclaire d’émotions furtives les atmosphères généreuses d’un album qui ne pouvait que s’ouvrir sur un hommage au plus énigmatique des dieux noirs, Eleggua, au commencement et à la fin de toute rencontre entre les humains et l’invisible. Contact scène : Françoise Suavi. Tel : 01 42 54 78 33.

Vestida de Vida. Canto Negro de los Americas, de Susana Baca (Iris Musique)///Article N° : 147

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire