Afriscope

  • N° 26 | mai 2012
  • Cinéma génération guérilla
  • S’abonner
Edito : Caméra au poing A la rédaction d’Afriscope, on ne peut s’empêcher d’espérer… en ce joli mois de mai. Renouveau, reconnaissances, changements, apaisement… On ne peut s’empêcher d’espérer… sans qu’un sentiment d’inquiétude et d’incrédulité ne parvienne à se dissiper. Une éclaircie peut-elle durer, persister dans le contexte européen actuel ? Rien n’est moins sûr. L’élection présidentielle l’a montré : le repli identitaire et la xénophobie se sont banalisés dans notre pays. Pour lutter contre ces fléaux, certains choisissent l’arme cinématographique. Hors des sentiers filmés et des circuits de production et de distribution habituels, une nouvelle génération de réalisateurs pratique le « cinéma guerilla » : une autre façon de concevoir, produire et réaliser des films, sans grands moyens financiers mais avec une créativité, une urgence et un sens de la débrouille qui balayent tous les obstacles. Djinn Carrénard, qui revient dans ce numéro sur l’incroyable aventure de son film Donoma, est l’une des figures de ce mouvement en France. Mais bien d’autres l’accompagnent. Et puisque notre monde n’est pas à une contradiction près, ce courant ne dédaigne pas à l’occasion les honneurs de Cannes. Cette année, Malek Bensmaïl, Philippe Lacôte et Diana Gaye présentent leur projet de film dans le cadre de la Cinéfondation du Festival. Ce ne sont pas tous des « guerilla film makers » mais leurs oeuvres partagent l’ambition d’agrandir les territoires du cinéma… et, de ce fait, nos représentations. Fraternellement vôtre, La rédaction d’Afriscope Sommaire A la Une : Une : Cinéma génération guérilla Une : Malek Bensmaïl, les Odysseys d’un documentariste Une : Dyana Gaye, une « étoile » transnationale Une : Philippe Lacôte filme la Côte d’Ivoire Une : Jean-Pascal Zadi, l’ovni Hip-Hop Des hauts et débats : Le « cinéma guérilla » selon Djinn Carrénard Citoyenneté On s’bouge : Les assos font leur cinéma On s’bouge : Canal Marches avec les quartiers populaires On s’bouge : Les foyers font leur cinéma Culture : Festival : L’Afrique fait sens en visant tous les sens Musique : Ridan interpelle la République Livre : Rayonnante Fleur de Béton Photo : Rencontres d’Arles : l’Afrique en lice pour le prix Découverte Mode : Jokali, des sacs tout en musique !



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications