Ailleurs toute ! à la Chapelle du Verbe Incarné

De Jean-Yves Picq

Metteur en scène : Laurent Maurel
Print Friendly, PDF & Email

Croisière improbable pour arche perdue

Issu d’un projet tout à fait original, Ailleurs toute ! est avant tout né d’une rencontre de comédiens à la Chapelle du Verbe Incarné où chacun des trois comédiens jouait dans un spectacle différent. Catherine Dinevan qui dirige la Compagnie les Kidams à Nouméa et Patrick Womba qui travaille à la Martinique avec l’Instant Présent décidèrent en 2005 de se lancer dans une création internationale qui réunisse la Caraïbe et l’Océanie, ils s’associèrent avec Alexandra-Shiva Mélis comédienne et marionnettiste à l’île de la Réunion et les trois Océans, Pacifique, Océan indien et Océan Atlantique se retrouvaient ainsi mis en lien. Le thème de l’exil et du voyage s’imposait et c’est Jean-Yves Picq qui se vit confier l’écriture du texte tandis que Laurent Maurel ferait la mise en scène. L’aventure commença à la Martinique avec la collaboration d’ETC Caraïbes qui organisa une résidence d’écriture en juillet 2007 afin de permettre à Jean-Yves Picq d’aller à la rencontre de la Martinique. En automne 2007, la deuxième étape du travail se déroula en Avignon à la Chapelle du Verbe incarné qui accueillit l’équipe pour un premier travail au plateau et une mise à l’épreuve du texte, la troisième étape fut une résidence au Centre Culturel Jean-Marie Tjibaou en Nouvelle Calédonie où naquit la scénographie, les costumes et où fut présenté un premier état de la mise en scène avant les dernières répétitions en Avignon et la programmation du spectacle à la Chapelle du Verbe Incarné.
Un spectacle sur lequel il faut embarquer comme sur le paquebot avec lequel nous appareillons dès les premières minutes. La scénographie n’est que voilure, cordages et vent, mais elle se gonfle de rêves et d’imaginaire et nous emporte sur les océans des solitudes de chacun des personnages. Arche de Noé devenue bateau fantôme, croisière métamorphosée en traversée initiatique, le voyage des trois personnages est un départ sans retour. Soute des bateaux négriers, cabines luxueuses des paquebots de croisière, boat people, toute sorte d’images de navigation s’entrechoquent entre ces trois personnages aux souffrances et aux parcours si différents. Le Noir, la Blanche, la Jaune, chacun incarne un pan de l’humanité, un pan de la pensée humaine, chacun a à résoudre ce qui le tourmente. La Blanche, grande dame du monde a perdu un enfant et sombre peu à peu dans la folie sans pouvoir faire le deuil. La Jaune, femme-enfant sage, doit s’émanciper et faire le chemin du retour vers ses origines, et le Noir, homme fier, doit dépasser la colère qui l’étouffe et l’empêche d’aller à la rencontre des autres.
La force du spectacle repose sur la qualité du jeu des acteurs, chacun dans un registre très différent se met en danger. Alexandra-Shiva Mélis va très loin tant dans son travail de marionnettiste, faisant apparaître une figure de l’enfant sur le pont du navire qui convoque toute la tendresse d’une mère avec son fils, mais la comédienne joue aussi un enfantement imaginaire bouleversant. Patrick Womba a cette justesse du conteur qui nous prend si facilement par la main pour nous emporter dans son monde et nous faire partager ses hantises et ses joies, quant à Catherine Dinevan son jeu a cette étrangeté que lui confère une gestuelle toujours très posée et mystérieuse.
Au final l’embarcation affronte le large avec vaillance et loin de couler s’élève en somme au-dessus des eaux. Une promesse de salut pour ce monde où tout n’est peut-être pas perdu, puisque les trois personnages sont parvenus à partager leur souffrance et à les dépasser grâce à l’écoute mutuelle. Ils ne savent pas quel est leur voyage, mais ils savent qu’il a un sens faute d’avoir une destination, celui de les avoir réunit.

À la Chapelle du Verbe Incarné
Compagnie l’instant présent
Compagnie les Kidams
Ailleurs Toute !
Texte : Jean-Yves Picq
Metteur en scène : Laurent Maurel
Avec Catherine Dinevan, Alexandra Shiva-Mélis et Patrick Womba
Scénographie : Sarah Heitz-Menard
Costumes : Sophie Bossé
Création marionnette : Alexandra-Shiva Melis
Lumière : Laurent Lange///Article N° : 8010

  •  
  •  
  •  
  •  
Les images de l'article




Laisser un commentaire