Amba

De Wendo Kolosoy

Print Friendly, PDF & Email

Au sortir des indépendances dans les années 60 en Afrique, la musique congolaise est à son apogée. La radio révèle de nombreux artistes dont Pépé Kallé, Rochereau. Wendo Kolosoy, le père des chanteurs congolais est la star des stars, il est l’inventeur de la rumba congolaise. Son opposition au régime Mobutu le contraint à mettre un terme à sa carrière. Il se retire du milieu et s’installe dans son village. N’ayant aucun enregistrement à son actif, il finit par se faire oublier jusqu’à son retour, il y a 4 ans. A 77 ans, il ne cesse de sillonner le monde et de faire connaître sa musique. Sa rumba n’a pas pris une ride.
Le nouvel album de Wendo est un régal. Une leçon pour ceux qui veulent en savoir plus sur sa musique. Pour l’occasion, c’est à Kinshasa qu’il rassemble ses collègues de la belle époque pour former le Victoria Bakolo Miziki. Et justement cet enregistrement ressemble tellement à cette belle époque qu’on se retrouve faire un retour 40 années en arrière. Que la musique est bonne ! Lorsque les artistes chantent en chœurs, on dirait de jeunes artistes. On est bluffé par les voix qui gardent cette jeunesse inaltérable et revigorent la musique. On est rapidement pris dans les tourbillons de solos qui accompagnent les mélodies. La batterie tourne en boucle sur le même rythme, le même tempo, comme un métronome. S’il est vrai que c’est dans de vieux fûts qu’on fait le meilleur vin, la musique de Wendo est le cru de l’année !

Amba, de Wendo Kolosoy (Marabi)///Article N° : 2409

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire