Beautés noires : paroles d’actrices

Lire hors-ligne :

Le Festival Racines rend hommage à celles sans qui le cinéma serait sans mémoire. Bribes de paroles tous azimuts.

« Et ta beauté me foudroie en plein cœur, comme l’éclair d’un aigle. Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases du vin noir, bouche qui fait lyrique ma bouche. Savane aux horizons purs, savane qui frémit aux caresses ferventes du Vent d’Est. » Léopold Sédar Senghor, Poèmes, Ed. du Seuil, 1964 et 1973, p. 14.

Zalika Souley (Niger) – Nous avons ouvert le chemin et celles qui vont venir pourront mieux faire du cinéma. Elles auront davantage de chance car lorsque nous avons commencé, les réalisateurs étaient sans moyens et les responsables no...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire