« Bebey nous a montré que rien n’est figé »

Entretien de Kidi Bebey et Olivier Barlet avec Célestin Monga

Lire hors-ligne :

Le passé comme source d’inspiration mais restant modelable : après avoir décrit combien il a pu profiter des ses éclairages, l’écrivain camerounais Célestin Monga analyse les apports de Francis Bebey à la pensée africaine contemporaine.

Qu’a représenté Francis Bebey pour vous ? J’ai eu la chance de le côtoyer alors que je n’avais que 18-19 ans. Un journal parisien qui l’avait interviewé avait eu l’imprudence de publier son adresse et son numéro de téléphone. J’étais étudiant à Bordeaux et lui ai téléphoné, sans le connaître, pour lui demander s’il accepte...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire