Cahier d’un retour au pays natal

D'Aimé Césaire

Print Friendly, PDF & Email

Du cachot à l’Azur
Jeune comédienne d’origine malgache, qui a travaillé entre autres avec Daniel Mesguich, Bernard Sobel, Jérôme Savary, Pierre Pradinas et Jacques Nichet, Sylvie Laporte-Varavarana a présenté en Avignon une adaptation du Cahier d’un retour au pays natal dont elle porte seule le texte.
Tout le spectacle est fondé sur une dynamique du flux ; flot de notes musicales et de bruits urbains, flot de paroles et de mots irrépressibles, flot de larmes et de sanglots qui soulève et emporte dans une transe la comédienne devenue oiseau, âme de tout un peuple dont la parole s’envole vers le ciel.
Le décor ? Le cul de basse fosse d’une prison, deux paillasses, deux détenues : les Iles et l’Afrique. Tandis que la parole d’Aimé Césaire traverse le corps frêle et bleu ciel de Sylvie Laporte-Varavarana, comme habité par l’éclatement de la diaspora, la musique d’Ali Wagué convoque une présence rassise et rassurante, la présence ancestrale du continent natal.

Compagnie Fanafody
Dramaturgie : Sylvie Laporte-Varavarana
Mise en scène : Pascal N’zonzi
Lumières : Jean-Pierre Nepost
avec Sylvie Laporte-Varavarana et son complice musicien Ali Wagué///Article N° : 445

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire