Dans la maison de mon père

Documentaire de Fatima Jebli Ouazzani

Lire hors-ligne :

Une femme marocaine est partie avant que son père ne lui impose un mari :  » Je voudrais te dire ce que je n’ai pas pu exprimer il y a des années. J’avais peur, et cette peur tu ne l’as pas vue « . Un film à la seconde personne, une façon d’explorer son choix, une introspection. Dans la ville de son enfance, elle retrouve ses souvenirs mais aussi ses grands-parents. Moments édifiants de souffrances accumulées, de renoncements. Deux jeunes Hollandais issus de l’immigration marocaine qui viennent se marier au pays lui permettent d’évoquer ce à quoi elle a voulu échapper. Entremêlant subtilement ces trois récits – enfance, grand-mère et jeunes mariés – Fatima Jebli Ouazzani réussit un film émouvant et saisissant. Abordant de front les questions de la virginité et de l’individualité, il fait comprendre sans lourdeur combien respect des valeurs et force de vie peuvent être de bonnes raisons pour être infidèle à une obsolète tradition.

1998, 68 min, distr. POM Films (01 49 88 18 42). Sortie France : 13 sept. ///Article N° : 1504

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce contenu vous intéresse ? Africultures a besoin de vous pour continuer d'exister. Alors soutenez-nous !

Laisser un commentaire