Danse, Bamako, danse !

Pendant une semaine des centaines de chorégraphes, venus de 17 pays d’Afrique, se réunissent pour participer à la biennale de danse contemporaine “danse l’Afrique, danse”. Les rencontres chorégraphiques itinérantes se déroulent cette année à Bamako, du 29 octobre au 5 novembre.

Pour les pièces collectives, les chorégraphes, Florent Mahoukou du Congo, Horacio Macuacua du Mozambique et Julie Larisoa de Madagascar sont, le 4 novembre, sur les marches d’honneur de la huitième édition du festival. On retrouve chez les trois chorégraphes, une même constante sur un ton ironique et facétieux, et sous la forme du travestissement. Dans la catégorie solo c’est Qudus Onikeku qui se voit nommé lauréat, pour son énergique questionnement sur l’exil. Tandis que Aly Karembé du Mali et Junior Zafialison, repartent respectivement avec le prix de la fondation Orange Mali et la mention particulière du Jury en catégorie solo. Ce concours offre la possibilité à la jeune création africaine de se faire connaître et lui ouvre les portes de tournées internationales. Il est aussi l’occasion de découvrir toute la richesse et la vitalité d’une danse contemporaine africaine en pleine expansion. Dans le cadre de ce festival, toute la capitale malienne est animée. En plus des spectacles solos ou des pièces présentées par les diverses compagnies venues de tout le continent, des animations, des performances, des cours de danse, sont accessibles à tous. Différents lieux culturels mais aussi des quartiers, des rues de la capitale malienne sont investis par le festival. Dans le cadre d’une sensibili...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
Julie Lariosa
© Cécile Théry
Florent Mahoukou
© Cécile Théry
Julie Lariosa
© Cécile Théry
Solo d'Aly Karembé
© Cécile Théry
Horacio Macuacua
© Cécile Théry
Le jury (avec Alioune N'diaye, Gregory Maqoma,Angelin Preljocaj, Kettly Noel)
© Cécile Théry
Qudus Onikeku
© Cécile Théry
Florent Mahoukou
© Cécile Théry
Cartes sur tables (de gauche à droite) Dieudonné Korolakina (journaliste togolais) , Sayouba Sigué (chorégraphe burkinabé), Gérard Mayen (médiateur)
© Cécile Théry
Florent Mahoukou
© Cécile Théry
Qudus Onikeku
© Cécile Théry
Partager :

Laisser un commentaire