En quête d’identité(s), d’Élie Séonnet et Floryd Mbakata

Les clefs de la tolérance

Print Friendly, PDF & Email

Diffusé sur la chaîne Public Sénat le samedi 19 septembre 2015 à 22 h et suivi d’un débat (puis en rediffusions et le 25 novembre à 22 h sur TV5 Monde), En quête d’identité(s) suit un groupe de jeunes banlieusards de 18 ans qui explorent ce que vivent les jeunes de la diversité au Québec pour mieux savoir comment se comporter en France.

Des voix off pas très assurées, l’aéroport, les photos dans l’avion, des vues de la ville sous la neige par -20°,… C’est l’histoire d’une quinzaine d’élèves de Terminale « Vente » du lycée professionnel Charles Baudelaire d’Evry, qui décollent pour Montréal, voyage scolaire se donnant pour but d’explorer la diversité dans la société québécoise pour la comparer avec leur vécu de discrimination en France. En somme une démonstration par le contraire. Première entrevue avec une Française « issue de la diversité » installée à Montréal qui y apprécie l’ouverture aux cultures autres. Et les voilà partis pour une semaine d’un programme non-stop, voiturés dans un de ces énormes bus scolaire jaunes des Amériques, en débutant par une anthropologue qui dresse l’Histoire de l’immigration au Canada débouchant sur « l’interculturalisme », conçu comme un partage de cultures créant une culture collective pour tous. Le concept d' »incompatibilité climatique » l’avait limité aux émigrants européens jusqu’en 1967, mais depuis, c’est le monde entier qui se retrouve à Montréal.
Dans une « classe d’accueil », où les enfants arrivants apprennent le français : uniformes, filles voilées conformément à la « charte des libertés », la différence est marquée. « L’immigration est une nationalité en soi », leur dit le professeur.
Dans le quartier de la Petite Bourgogne, l’ancien quartier noir de Montréal, le directeur du centre communautaire Youth in Motion les guide dans un univers plus familier, neige en moins, à la rencontre des jeunes. Afro-québécois, Michael leur raconte l’histoire de ceux qui sont issus de l’esclavage.
Au quartier de Montréal Nord, de mauvaise réputation, Hassan qui anime un centre communautaire de prévention, explique les problèmes du quartier mais ils sont moins liés au racisme qu’en France, malgré les contrôles policiers, malgré la moindre représentation de la diversité dans les médias, la tolérance étant mise en avant. Défendre la langue française est un combat de minoritaires face au rouleau compresseur anglophone.
Rencontre avec l’humoriste Boukar Diouf : « s’intégrer, ça demande de la volonté et du temps, mais ça suppose un échange où le pays d’accueil s’africanise aussi ». C’est à ce niveau qu’ouvrir le seuil de tolérance est le centre du problème. Encore faut-il ne pas s’enfermer dans la case dans laquelle on nous enferme…
Rythmé avec un montage serré donnant la part belle à tous les élèves et leurs sujets, ce documentaire grave aux allures bon enfant évite les lieux communs sur le froid et les frères québécois, et va directement au but : comment les sociétés occidentales peuvent-elles évoluer vers davantage de tolérance pour accueillir l’Autre qui va les régénérer, sachant que cet Autre doit lui-même faire le pas pour rendre la démarche possible ? De la volonté, du temps et un véritable échange : l’Histoire québécoise est riche d’enseignements.

En quête d’identités – un documentaire de Elie Séonnet et Floryd Mbakata from Collectif BKE on Vimeo.

« En quête d’identités » sera diffusé sur Public Sénat :
– samedi 19 septembre à 22h00,
– dimanche 20 septembre à 18h00,
– mardi 22 septembre à 12h30,
– samedi 26 septembre à 15h15,
– dimanche 27 septembre à 10h00,
– mercredi 30 septembre à 12h30,
– dimanche 4 octobre à 09h00,
– samedi 10 octobre à 14h00 et
– dimanche 11 octobre à 18h00.

Le film sera diffusé sur TV5 Monde mercredi 25 novembre à 22h00.///Article N° : 13208

  •  
  •  
  •  
  •  
Les images de l'article




Laisser un commentaire