Événements

Festival du cinéma africain de Tarifa FCAT 2010
7ème édition

Français

PROGRAMME FCAT

SÉLECTION CINÉMA


Le cinéma africain est né au moment des indépendances, exception faite du cinéma égyptien, dans un souci de se libérer de la domination coloniale et de créer une image bien à lui. C’est un cinéma jeune, dont les mécanismes de productions, jusqu’à ce jour, ont dépendu des financements du Nord. En outre, le cinéma africain a toujours été marginalisé dans le circuit cinématographique mondial. Les films sortent rarement dans des salles commerciales et par manque de soutien national, de formation et de ressources économiques, sauf dans quelques zones très concrètes comme le Maroc, l’Egypte, la Tunisie, le Nigéria et l’Afrique du Sud, le continent ne dispose pas encore d’une industrie cinématographique vraiment solide.

Bien que la production soit réduite, on fait quand même du cinéma en Afrique. Et qui plus est, du bon cinéma.

L’enjeu du FCAT est de montrer, soutenir, faire connaître et apprécier le cinéma africain à sa juste valeur.


SECTIONS EN COMPÉTITION

Les sections en compétition du FCAT 2010 sont les suivantes:

Le rêve africain
Cette section comprendra une ample sélection de long-métrages africains notables pour leur originalité et force créative. Les films de cette section concourront pour le Griot de Vent au Meilleur Long-Métrage.

De l’autre côté du Détroit
Section centrée sur des documentaires de création africains. Le documentaire gagnant recevra le Griot d’Ebène décerné par Casa África.

L’Afrique en court
Section dédiée aux court-métrages africains inédits dans notre pays. Le meilleur court-métrage sera récompensé avec le Prix RTVA à la Création Audiovisuelle.

SECTIONS HORS COMPETITION

Ecran ouvert
Une sélection libre de films plus ou moins récents, fictions ou documentaires, regards croisés sur un continent et ses cultures.

L’Afrique en rythme
Un choix de films centrés sur la musique et la danse africaine.

Animafrica
Une sélection de moyens-métrages et de long-métrages d’animation produits en Afrique.

RETROSPECTIVES

Utopie et réalité : 50 ans d’indépendances africaines
A l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de 17 pays africains, le FCAT’10 offrira une sélection de films africains et non africains qui illustrent, interrogent et analysent la question des Indépendances, et de ce qu’elles ont pu impliquées dans les sociétés africaines.

Idrissa Ouédraogo
Il y a 20 ans que le cinéaste a reçu à Cannes le Grand Prix du Jury pour « Tilaï ». Le FCAT a souhaité rendre hommage à l’un des cinéastes les plus reconnus du cinéma africain.

Planète Nollywood
La production audiovisuelle du Nigéria double, en nombre de films produits, celle de Hollywood, et fait une fois et demie celle de Bollywood. Il est temps que le FCAT dédie une section au phénomène « Nollywood » et invite à la réflexion sur les mécanismes de cette production et l’espoir qu’elle peut représenter pour la production africaine en générale.

La diaspora africaine à Cuba
Cette année le FCAT reprend cette section mise de côté durant deux ans, conscient de sa relation privilégiée de plateforme entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique Latine.

Journées « Utopie et réalité. 50 ans d’indépendances africaines ? »

Il y a cinquante ans eut lieu l’un des événements les plus importants du 20e siècle, l’écroulement de l’empire colonial et la décolonisation du continent africain qui s’ensuivit. C’est ainsi que, dans les années 60, naissent les premiers États indépendants d’Afrique : en 1960, 17 anciennes colonies du continent deviennent des États souverains. Le Festival de Cinéma Africain de Tarifa, fidèle à la mission qu’il s’est assigné il y a déjà sept ans, considère comme un fait incontournable la « célébration » de cet événement.

AFRICA PRODUCE
Le deuxième forum de coproduction cinématographique hispano-africaine visera à exposer six projets audiovisuels africains (quatre longs-métrages de fiction et deux documentaires) à des producteurs et des responsables de coproduction et de programmation des télévisions espagnoles, afin d’obtenir la participation de représentants espagnols dans leur production.

Ce projet est parrainé par AECID, en collaboration avec la direction de la Culture de l’Assemblée d’Andalousie.

Les projets sélectionnés sont:

Long-métrage de fiction:
Kabananko, de Cheick F. Camara (Guinée-Conakry)
Crossfade, de Ekwen Edwin (Cameroun)
Jolile Ka Khesar, de Ramadan Suleman (Afrique du Sud)
La Ballade du paria, de Gilbert-Ndunga Nsangata (Congo-Espagne)

Long-métrage documentaire:
Lumumba, un matin au cœur de l’Afrique, de Balufu Bapuka-Kayinda (RD Congo)
Le Mirage, de Adama Roamba, (Burkina Faso)

Dans le cadre de Africa Produce, les activités suivantes seront organisées:

Mardi 25 et mercredi 26 mai. Sur invitation.

Atelier Écriture de scénarios : le labo « L’Afrique produit » reprend un scénario non sélectionné afin qu’il soit retravaillé par son auteur et un expert. Les effets du travail sur le scénario, qui débutent dès le mois de mars, seront présentés à Tarifa.

Jeudi 27 mai. Sur invitation.

Atelier de techniques promotionnelles : les cinéastes africains participants bénéficieront d’un cours permettant d’améliorer leurs performances lors de la présentation de projets à des producteurs.

Vendredi 28 mai. Sur réservation.

Session de présentation des projets, promotion.

Du mardi 25 au vendredi 28 mai. Sur réservation.

Histoire du cinéma africain : les producteurs espagnols intéressés pourront assister aux projections de cinéma africain. Objectif : augmenter les opportunités de coproduction grâce à l’acquisition d’une connaissance des filmographies africaines.

Inscription e information: Carlos Dominguez
________________

El Festival de Cine Africano de Tarifa (FCAT) alcanza este año su séptima edición proyectando 113 películas africanas o sobre África. El festival da a conocer las cinematografías de África y expone un amplio y representativo abanico de todas las producciones audiovisuales africanas: grandes clásicos, obras más innovadoras -tanto artísticamente como técnicamente-, largometrajes de ficción o documentales, y producciones de casi todos los países, desde Sudáfrica a Marruecos o de Senegal a Etiopía. Es un cine de calidad que muestra el gran potencial creador y artístico de los cineastas africanos y que, poco a poco, va ganando seguidores en España y creando en nuestro país una visión diferente sobre el arte y la realidad del continente negro.

El FCAT nació en 2004 con el objetivo de dar a conocer en nuestro país una de las cinematografías menos conocidas del planeta, la africana, y, en tan solo siete años, se ha convertido en un certamen de referencia a nivel internacional y en una cita imprescindible para aquellos que aman el cine y aman África.

SECCIONES A CONCURSO
El Sueño Africano
Al otro lado del Estrecho
África en Corto

SECCIONES FUERA DE CONCURSO
Pantalla Abierta
África en ritmo
Animáfrica

Retrospectivas
Utopía y realidad: 50 años de ¿independencias africanas?
Retrospectiva Idrissa Ouedraogo
Planeta Nollywood
La diáspora africana en Cuba


SEDES

Patio del Castillo. Plaza de Santa María, s/n. (Proyecciones todos los días a las 22.00 horas). ENTRADA LIBRE.

La Ranita. Plaza de Santa María, s/n. (Proyecciones tarde y noche todos los días). ENTRADA: 4 EUROS

Colegio público Guzmán El Bueno. Calle Joaquín Tena Artigas, s/n. (Proyecciones tarde y noche todos los días). ENTRADA: 4 EUROS.

Mercado de Tarifa. Calle Colón, s/n. (Proyecciones todos los días a las 22.00 horas). ENTRADA LIBRE.

Casino de Tarifa. Calle Coronel Moscardó. (Proyecciones matinales, tarde y noche el sábado 22 y el domingo 23 y tarde y noche el resto de los días). ENTRADA: 4 EUROS

El Contenedor. Paseo de La Alameda. (Proyección de cortometrajes a las 11.30 y 14.30 el sábado 22 y el domingo 23; y a las 11.30, 12.30, y de 17.30 a 21.30, del lunes 24 al sábado 29). ENTRADA LIBRE.

Plaza de Huerta del Rey (Proyecciones domingo 23, martes 25 y jueves 27, a las 22.00 horas). ENTRADA LIBRE.

Plaza 28 de Febrero (Proyecciones lunes 24 y miércoles 26, a las 22.00 horas). ENTRADA LIBRE.

EQUIPE
El equipo que hace posible el Festival de Cine Africano de Tarifa es:

Mane Cisneros
Dirección
Programación

Marion Berger
Programación
Coordinación JJ.PP.

Gaetano Gualdo
Coordinación AA.PP. Coordinación Talleres

Pierangelo Vallaperta
Administración

Cecilia Saura Drago
Coordinación Espacio Escuela

Sandra M Maunac
Dirección gráfica y de imagen
Coordinación AA.PP.


Nanou Loum
Relaciones externas Logística invitados

Eva Astiarraga
Producción

Carlos Domínguez
Producción
Coordinación JJ.PP

Mónica Santos
Dirección gráfica y de imagen
Coordinación AA.PP.

Paula Ayuso
Asistente Cinenomada

Juan Moriche
Prensa

Ruth Mingorance
Prensa

Federico Olivieri
Prensa