Événements

Cines del Sur 2010 – Granada
8ème édition

Français

Présentation du Festival
Il y eut une époque dans les années 50, où l’Occident fit la découverte du cinéma d’Orient. Un cinéma qui bien entendu existait depuis longtemps mais qui parvenait rarement à nos écrans et que nous méconnaissions fortement. Nous découvrîmes alors l’œuvre de grands maîtres, les principales lignes de force de leur production, les genres et sous-genres leur étant les plus communs… Avec le temps, le cinéma oriental commença à être l’objet d’attention théorique et académique favori. Alors que le périple était loin d’être consommé, ce fut bientôt le Sud géopolitique qui devint un élément incontestable des publications spécialisées et des festivals du monde entier. À l’ère des nouvelles cinématographies (avec l’Amérique latine à l’esprit) et de l’émergence de jeunes cinématographies aux confins les plus reculés de la planète (l’Afrique noire, entre autres), ce Sud réclamait une attention jamais reçue, ce que le circuit international des festivals sembla finalement prêt à lui prêter.

Le Festival de Grenade Cines del Sur entre aujourd’hui dans ce circuit moins dans l’esprit de faire des découvertes extemporanées que de contribuer au savoir d’un panorama déjà bien reconnu pour sa richesse et pour sa diversité. Loin de s’ajuster à cette image monolithique qui leur est attribuée parfois par facilité, les cinémas du Sud offrent une image aussi variée que vibrante que notre Festival propose de divulguer aujourd’hui pour le plaisir des spectateurs. Fiction et documentaire – ainsi que tout style intermédiaire ou hybride – production commerciale et cinéma d’auteur, cinéma argentique et numérique… tout le bon cinéma produit dans le Sud a sa place dans le Festival de Grenade par delà tant de spécificités. L’idée est d’additionner, non pas de soustraire. Fournir un cadre souple qui par le bais de ses différentes sections, telles que les rétrospectives historiques essentielles, permette de rendre justice à un partie de la production mondiale qui ne reçoit pas l’attention qu’il mérite. « L’important maintenant », disait le grand réalisateur indien Satyajit Ray il y a un quart de siècle, « c’est moins que l’Occident comprenne nos films qu’il ne les voit ».

Voilà à quoi nous œuvrons.

Alberto Elena
Directeur de Programmation – Cines del Sur



JURYS

Section Officielle

Viola Shafik
Jorge Sánchez Sosa
Gahité Fofana
Laurice Guillen
Guadalupe Arensburg

Mediterráneos (prix RTVA à la meilleure création audiovisuelle sponsorisé pour CajaSol)
Rosa Vergés
Juan Manuel Cid Muñoz
Fátima Ruiz González

NETPAC (prix au meilleur film asiatique)
Juan Guardiola
Bina Paul Venugopal
Italo Spinelli


LES PRIX
ALHAMBRA D’OR: Prix au meilleur long métrage, d’un montant de 50.000 euros et Trophée.
ALHAMBRA D’ARGENT: Prix à la meilleure réalisation de long métrage, d’un montant de 10.000 euros et Trophée.
ALHAMBRA DE BRONZE: Prix spécial du Jury
PRIX DU PUBLIC: au meilleur film, d’un montant de 5.000 euros et Trophée.
MENTION SPÉCIALE DU JURY: à la meilleure actrice et au meilleur acteur.
PRIX RTVA ‘MÉDITERRANÉES’: au meilleur film produit dans l’un des pays du pourtour méditerranéen, d’un montant de 6.000 euros pour l’acquisition des droits d’émission dans l’Andalousie.
PRIX NETPAC (Network for the Promotion of Asian Cinema)