Événements

Débourgeoisement Intensif
8 jours cinématographiques

Français

Nous, organisateurs de la semaine cinéma « Débourgeoisement Intensif » informons que ce matin du 14 Février, les autorités locales nous ont retiré nos autorisations de projections et ce pour aucun motif précis.

Nous avons décidé de lancer un ultimatum de 3 jours, à compter d’aujourd’hui le 14/02/2011 pour la restitution des autorisations (jusqu’au 17/02/2011) à défaut, le 17/02, nous irons prendre de force les salles et squatter les espaces culturels publics comme ils nous ont été retirés ce matin.

Bien à vous,
ASPNEA Asso


Nous avons le plaisir de vous informer et de vous inviter aux 8 jours cinématographiques « Débourgeoisement Intensif » où se tiendront des projections de 9heures à 19 heures chaque jour, du 14 au 21 février 2011 à Bouzeguène.


Nous vous joignons à ce message, un fichier où vous trouverez la programmation en détails ainsi que les lieux et les informations nécessaires.


Toute personne ayant envie d’user de son cerveau, sa vision et son ouïe, pour partager ses moments de projections et de débat est invitée à y prendre part.

Cordialement,
Tahar KESSI, initiateur de l’évènement.

La Semaine Cinéma : « Débourgeoisement Intensif »

Programme de Projections

Lundi14/02
« The Watkins Day »
de 9h à 12 h
-Projection de : Punishment Park (88 min. 1971) de Peter Watkins. – Débat de 40 minutes autour de Punishment Park et du cinéma d’intervention.

De 13h à 18 h30
– Projection de : La Commune (« Paris 1871 ») (375 min. 2000) de Peter Watkins. * Prolongement spécial jusqu’à 19h 30

Mardi 15/02
de 9h à 12 h
-Débat autour de La Commune. Evocation et exposition de la Monoforme et de la définition que lui donne Watkins.
-Projection de : Finis Terrae (67 min.1929) + La Chute de la Maison Usher (63 min.1928) de Jean Epstein.

De 13h à 18 h30
-Débat autour des deux films d’Epstein et autour de l’adaptation du livre éponyme d’Edgar Allan Poe.
-Projection de : Vieilles Chansons Géorgiennes (« Dzveli qartuli simgera ») (20min. 1969) d’Otar Iosseliani + débat.
-Projection de l’immense : Les Chevaux de Feu (91min. 1964) de Serguei Paradjanov.

Mercredi 16/02
de 9h à 12 h
– Matinée Paradjanov : Retour sur les films et l’incalculable apport de Paradjanov au cinéma.
-Projection de : Requiem Pour un Massacre (« Idi i Smotri ») (136min. 1984) + Le Fiancé (« Zhenikh ») (7min47.1962) d’Elem Klimov.
-Débat autour des films de Klimov
-Projection de : Stalker d’Andrei Tarkovski -Débat Prolongé autour de Stalker, et de l’importance de Tarkovski dans l’histoire et le cinéma.

De 13h à 18 h30
-Projection de : La Terre des Hommes (Zemlja Ljudej.9min40.1966) + Au Début (Skisb. 9min13.1967) + Nous (Menq. 23min23. 1969) +Les Habitants (Obitateli. 8min53. 1970) +Les Saisons (Vremena Goda. 27min58. 1972) + Notre Siècle (Mer dare. 49min47. 1982) + Fin (Konec. 8min12. 1992) + Vie (Zizn’, Kyank. 6min30. 1993) d’Artavazd Pelechian.
-Débats concis à chaque fin de film, ainsi qu’autour de l’oeuvre de Pelechian.

Jeudi 17/02
de 9h à 12 h
-Projection de : Windows (4min. 1975) de Peter Greenaway+ Scorpio Rising(28min.1964) de Keneth Anger.
-Débat autour des films de Greenaay et d’Anger.
– Projection de : Then I Sentenced Them All to Death (« Atunci i-am condamnat pe toti la moarte ». 103 min. 1971) de Sergiu Nicolaescu.
-Débat autour du film de Nicolaescu

De 13h à 18 h30
– Projection de: Route One USA (200min. 1989) de Robert Kramer.
-Débat autour de Route One USA Fin de de la première partie du Programme sous : « Et au septième jour on se reposa ».

Vendredi 18/02
Journée Films Court Locaux + The FILM : « Profession : Reporter ».
de 9h à 12 h
-Projection de : You, My Joy (Scastje Moje.122min.2010) + Blokada (48min42.2006) de Serguei Loznitsa
-Débat autour des deux films de Loznitsa.
-Projection de : Antigravitation (20min.1995) de Audrius Stonys
-Débat autour du film de Stonys
-Projection de : Profession : Reporter de Michelangelo Antonioni
-Débat Autour du Film d’Antonioni. Retour sur l’influence d’Antonioni sur le cinéma dit « moderne ».
-Etude du raccord d’axe et de mouvement chez Antonioni et Bergman.

De 13h à 18 h30
-Projection de courts métrages et de longs métrages documentaires récents locaux et internationaux parmi lesquels :
-Courts Métrages : Le Quotidien des Automates de Abdelghani Raoui, Le Projectionniste (Kinomecanic) d’Elizaveta Bystrova, Le Miroir de Lyès Kaci, Stadium d’Ala Eddine Slim, Wind Sowers, YB est en Dérangement et Hystérésis (film à confirmer) de Tahar Kessi, Créneau(x) de Nacim Khedouci, Djoûûde Djamil Belloucif, Le Labyrinthe des Sentiments d’Omar Amroun, Quelqu’un d’Autre de Smail Messaoudi, Maquillage de Malek Saifi.
-Longs Métrages : Alienations de Malek Bensmaïl (à confirmer), Lettre à ma Soeur de Habiba Djahnine.
+ En soirée : The Servant de Joseph Losey

Samedi 19/02
Chris Marker Day : Avant que les hommages ne pleuvent !
de 9h à 12 h
-Projection de : La Jetée (28min.1962)
-Débat autour de La Jetée
-Projection de : Sans Soleil (Snnless. 100 min.1989)
-Débat autour de Sans Soleil.
-Analyse Filmique de la manipulation du temps chez Chris Marker en parallèle avec le travail de Roman Opalka : « Avant que les hommages ne pleuvent » par Tahar Kessi.
-Projection de : Une Journée dans La Vie d’Andrei Arsenevitch (55min.1999)

De 13h à 18 h30
– Débat autour d’Une Journée dans la Vie d’A.A et introduction au cinéma de Tarkovski.
-Projection de : Le Fond de l’Air est Rouge (240min.1977)
-Débat autour de Le Fond de l’air Est Rouge.

Dimanche 20/02
de 9h à 12 h
-Projection de : L’homme à la Caméra (68min.1929) de Dziga Vertov.
-Projection de : Ici et Ailleurs (53min.1976) + Notre Musique (79min.2003) de Jean Luc Godard.

De 13h à 18 h30
-Débat autour des trois films projetés. Retour sur le travail de Jean Luc Godard depuis Opération Béton, jusqu’à Socialisme. Lecture d’un texte de Luc Moulet.
– Projection de : Les Moissons du Ciel(94min.1978) de Terrence Malick.
– Débat autour des Moissons du Ciel.
-Projection : de Chambre 666 (45min.1982) de Wim Wenders. -Débat autour de Chambre 666.

Lundi 21/02
Journée : Faire des films importants, s’extraire de la qualité festivalière.
de 9h à 12 h
-Projection de : Le Retour (1945) d’Henri Cartier Bresson.
-Débat autour de Le Retour et retour sur la carrière d’Henri Cartier Bresson via ses photographies, spécialement celles de sa Période Espagnole (Analyse par Tahar Kessi).
-Projection de : Anémic Cinéma (7min.1926) de Marcel Duchamp.
-Débat autour de Anémic Cinéma et retour sur le cheminement de la Photographie et de la Peinture de Latrigue, Duchamp, Cartier Bresson, Man Ray, Robert Frank, en passant par les Peinture de Malevitch, Pollock, Paul Klee.
-Projection de : Nuit et Brouillard (32min.1955) d’Alain Resnais.

De 13h à 18 h30
– Débat autour de Nuit et Brouillard.
– Projection de : In Girum Imus Nocte Et Consumimur Igni (95min.1978) de Guy Debord
– Débat autout de In Girum Imus Nocte Et Consumimur Igni, retour sur la démarche de Guy Debord.
– Clôture de « la Semaine de Débourgeoisement Intensif du Cinéma » avec un concert Experimental Jazz : « BamBam Rising ».

* D’autres films sont à prévoir en cas de changement de programme pour certaines journées.
Les présentations, les débats et la formation seront essentiellement assurés par Tahar KESSI avec l’intervention régulière de divers invités, à la Maison de Jeunes de Bouzeguène et au Centre Culturel Ferrat Ramdane.