Événements

Regards d’Afrique 2006
3e édition – projections de films, expositions, débats

Français

Pour la 3ème édition, nous avons souhaité affirmer davantage les liens d’amitié avec les pays d’Afrique et leur cinéma, en décernant au 19ème FESPACO (comme au festival Jean Carmet) deux prix à des comédiens interprétant des seconds rôles. Ces prix du Département de l’Allier ont été remis à Ouagadougou en 2005 à Sofia Nouacer et Rasmané Ouedraogo pour leurs rôles respectifs dans « El Manara » et « La nuit de la vérité ». Tous deux sont invités à rencontrer le public lors de ce 3ème Regards d’Afrique.

Si le thème récurrent en 2003 nous avait paru être celui des rapports Nord Sud et de l’émigration, les films sélectionnés en 2005 traitaient souvent du passé proche, de l’histoire difficile des pays d’Afrique : apartheid en Afrique du Sud, guerres ethniques en Afrique noire, prisons marocaines sous Hassan II, violence des années 90 en Algérie, conséquences de la guerre en Angola… des sujets graves donc pour la plupart, mais parfois traités avec humour. Ainsi « Tasuma » évoque dans une comédie la négligence du gouvernement français vis à vis des « tirailleurs sénégalais », tandis que « Ouaga saga » donne une leçon d’optimisme en présentant des jeunes burkinabés démunis qui s’unissent et s’organisent pour sortir de la misère à Ouagadougou. Et le tendre fleuriste tunisien du film « Le Prince » apporte sa petite fleur bleue à la programmation !
Les sept longs métrages et le programme de courts métrages que nous présenterons dans l’Allier témoignent de la volonté des cinéastes d’ouvrir leurs pays sur le monde, et nous permettent de partager la réflexion sur la nécessité d’échanger et d’apprendre à mieux se connaître.
Nous espérons que vous serez nombreux dans les salles obscures, et que l’exposition « Visages de boutiques » à l’Espace Culturel vous aidera à appréhender avec le sourire la spontanéité et l’humour des artisans africains.

Ciné Bocage

LES LONGS METRAGES

FILMS INEDITS : « Ouaga saga » de Dani Kouyaté, Burkina Faso, 2004, « El Manara » de Belkacem Hadjadj, Algérie, 2004, « Tasuma » Sanou Kolo Daniel, Burkina Faso, 2003, « La Chambre noire » de Hassan Benjelloun, Maroc, 2004.

Et aussi : « La nuit de la vérité » de Fanta Régina Nacro, Burkina Faso, 2003, « Un héros » de Zézé Gamboa, Angola, 2004, « Le Prince » de Mohamed Zran, Tunisie, 2004.

Et encore Regards de femmes de Michel Amarger en présence du réalisateur.


LES COURTS METRAGES
« Visa-La Dictée » de Ibrahim Letaief, Tunisie, 2004, « Rencontre en ligne » de Adama Roamba, Burkina Faso, 2005, « Une place au soleil » de Rachid Boutounes, Maroc, 2004, « Cousines » de Lyes Salem, Algérie, 2003, « Tiga au bout du fil » de Rasmane Tiendrébéogo, Burkina Faso, 2003.

LES INVITES (sous réserve)
Sofia Nouacer, Rasmané Ouedraogo, Belkacem Hadjadj, Hassan Benjelloun, Sanou Kolo Daniel, Zézé Gamboa, Mohamed Zran

AUTOUR DES PROJECTIONS

EXPOSITIONS

Visages de boutiques
Du 11 au 25 mars
Exposition à l’Espace Culturel à Moulins
33 enseignes originales d’Afrique de l’Ouest.
Liées à l’urbanisation et aux « petits métiers » qui sont la base de l’économie des grandes villes, les enseignes sont le reflet d’une culture de rue avec ses relations conviviales.
Drôles, faussement naïves, elles accrochent le regard par leur liberté de création. Le peu de moyens techniques dont dispose l’artiste-artisan génère une créativité originale, individuelle et unique.

Tirailleurs sénégalais
Du 22 au 29 mars à Gannat
Le photographe Didier Bergounhoux a suivi le quotidien d’une cinquantaine d’anciens combattants Burkinabè, appelés aussi Tirailleurs Sénégalais. 50 ans après que sont ils devenus, alors que leurs pensions et retraites sont bloquées ? De Bobo Dioulasso à Ouagadougou en passant par des villages de brousse vous découvrirez des hommes dignes en attente de reconnaissance.


RENCONTRES – DEBATS
Les rencontres – débats avec les invités présents sont organisées après chaque séance, entrée libre et gratuite
(Programme sous réserve de modifications)