Événements

Les Journées du Documentaire de Douz (JDD) – Douz Doc days 2011
1ère édition

Français

DOUZ DOC DAYS
Les caravanes documentaires font une escale à Douz

Les Journées du Documentaire de Douz baptisées JDD, à l’instar des JCC (Journées Cinématographiques de Carthage) portent, en anglais, un nom très accrocheur en terme de marketing: Douz Doc Days. La première session aura lieu du 22 au 25 décembre, en marge du Festival International du Sahara, à l’instigation des Caravanes Documentaires qui ont pour objectif de disséminer les valeurs de la citoyenneté par le biais de la culture audiovisuelle dans les régions de Tunisie. Ainsi les JDD apporteront-elles au Festival du Sahara une dimension nouvelle qui permettra à cette manifestation, depuis toujours liée au folklore local, de dépoussiérer son image et d’adapter le tourisme saharien à l’actualité du pays.

Douz est aux portes du désert c’est l’un des derniers bastions du Limes, c’est à dire la frontière de l’Empire Romain. Douz était également une étape du commerce avec le reste de l’Afrique. A ce titre, l’idée d’y lancer un festival audiovisuel ancré dans la mémoire, engagé dans le présent et tourné vers le futur acquiert une signification particulière conférant au documentaire toute sa dimension dans l’Histoire, lui accordant par là même, un rôle de point de repère dans le territoire physique et imaginaire.

Cela fait un certain temps que l’idée est en gestation mais les bailleurs de fonds ne répondaient pas. Les Caravanes Documentaires s’engagent donc à relever un défi en démontrant le bien fondé et la pertinence de ce projet qui trouvera progressivement les soutiens nécessaires.

Le programme alléchant, concocté par Hichem Ben Ammar avec la complicité de Khames Chaoued, vaut le déplacement en cette période de fêtes de fin d’année.

– une compétition nationale regroupant des courts, des moyens et des longs métrages dont la plupart sont inédits
– une master class destinée à des éducateurs
– un cycle de films-essais sur le thème du voyage
– des projections en plein air destinées au grand public avec des films sur les croisades (KINGDOM OF HEAVEN de Ridley Scott et SALADIN de Youssef Chahine) ainsi que des films d’aventures où le paysage désertique joue un rôle important, comme l’OR NOIR que Jean Jacques Annaud a tourné l’an dernier dans cette région même.

Le jury, nous dit-on, sera composé de Jean Pierre Rehm (directeur du FID Marseille, le plus important festival de documentaire en Méditerranée), Giovanna Taviani qui sera également là pour présenter son dernier film FUGHE E APPRODI, Paul Cant (universitaire et romancier irlandais vivant en Tunisie), la journaliste Amel Chahed et l’acteur bien connu Salah Jday qui vient de réaliser un film en hommage au martyr Hatem Ben Taher, tombé à Douz il y a juste un an.

Souhaitons une longue vie à ce nouveau festival qui a beaucoup d’atouts: un nom porteur, un cadre touristique attractif et une position géographique charnière qui lui confère un sens particulier et fera très vite de lui un étape incontournable pour la promotion du documentaire dans un contexte saharien.