Événements

Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal – RIDM 2012
15e édition

Français

Mission

Fondées en 1998, les RIDM visent à proposer au public et aux professionnels une sélection des meilleures œuvres documentaires de l’année à l’échelle nationale et internationale. Le documentaire occupe une place unique au sein de la culture québécoise. Pilier historique du cinéma québécois, il a donné naissance à un grand nombre de cinéastes majeurs qui ont su promouvoir une vision exigeante et innovatrice de ce cinéma du réel dont l’impact se fait encore ressentir aujourd’hui. Avant tout, les RIDM ont pour mission de poursuivre la vision de ces pionniers à travers la promotion du meilleur de la production locale et la présentation des œuvres internationales les plus marquantes et ambitieuses de l’année.

À l’heure où une grande partie de la production documentaire mondiale est influencée par des contraintes télévisuelles qui tendent à formater les films en produits facilement consommables, notre processus de sélection rigoureux est mû par une perception du documentaire qui, bien qu’elle soit multiple et cherche à représenter un panorama des préoccupations thématiques sociales, politiques et environnementales contemporaines, demeure fondée sur la promotion de véritables propositions artistiques. Des propositions qui redéfinissent notre propre rapport au monde et à cette frontière toujours plus ténue entre fiction et documentaire.
Conçu dès le départ comme un festival de cinéastes, les RIDM misent également sur la forte présence des créateurs et un nombre imposant d’activités parallèles pour faire la promotion de la production locale et des multiples rayonnements du cinéma documentaire. Chaque année, des leçons de cinéma, des tables rondes et des discussions thématiques sont ainsi offertes au grand public et aux professionnels De plus, la collaboration étroite de télédiffuseurs, distributeurs, programmateurs, directeurs de festivals et critiques du monde entier permet au cinéma d’ici de bénéficier d’une vitrine peu commune. Cette volonté d’inscrire le festival au sein d’un réseau de promotion professionnel organisé est à l’origine de Doc Circuit Montréal, le marché du documentaire du Québec, conçu spécifiquement pour soutenir et stimuler la production du documentaire indépendant, permettant des échanges entre professionnels, créateurs, producteurs, distributeurs et diffuseurs de tous horizons.

15 ans, 15 coups de coeur

Depuis 15 ans déjà, les RIDM sont une vitrine exceptionnelle pour le documentaire canadien et international. Afin de souligner cet anniversaire, l’équipe des RIDM a décidé d’ouvrir ses portes à des programmateurs invités. 15 personnalités marquantes de la vie culturelle canadienne et internationale ont choisi un documentaire qui a marqué leur vie. Aucune restriction ni suggestion discrète de la part de l’équipe. 15 choix personnels pour une histoire originale et subjective du genre fondateur du cinéma. Incroyablement riche, le documentaire a le pouvoir d’ouvrir les yeux des spectateurs non seulement sur l’état du monde, mais aussi sur les possibilités infinies de l’art cinématographique. À travers ces histoires d’amour personnelles et surprenantes, ce sont 15 ans de découvertes, de discussions et de débats autour du documentaire qui seront fêtés.

Gael Garcia Bernal
a choisi MEGACITIES de MICHAEL GLAWOGGER.
Il explique son choix.
Gael Garcia Bernal est connu du grand public en tant qu’acteur de cinéma de fiction.

Philippe Falardeau
a choisi UNE DÉLÉGATION DE TRÈS HAUT NIVEAU de Philippe Dutilleul.
Il nous explique son choix.
En une dizaine d’années, le réalisateur de Monsieur Lazhar est devenu l’un des cinéastes les plus aimés et primés du Québec.

Gilles Jacob
a choisi L’HOMME À LA CAMÉRA de Dziga Vertov.
Monsieur cinéma.

Laura Poitras
a choisi BLOW JOB de Andy Warhol et CROSSROADS de Bruce Conner.
L’une des plus importantes documentaristes américaines actuelles, Laura Poitras, a réalisé les deux premiers volets d’une trilogie consacrée aux États-Unis post-11 septembre.

Frederick Wiseman
a choisi HOTEL TERMINUS de Marcel Ophüls.
Il nous explique son choix.
Devenu un maître incontournable du documentaire, Frederick Wiseman fut autrefois un professeur de droit qui emmenait ses étudiants découvrir de visu les institutions américaines.

Kim Longinotto
a choisi INTO THE ABYSS de Werner Herzog.
Elle nous explique son choix.
Documentariste britannique internationalement reconnue, Kim Longinotto s’inscrit dans la tradition du cinéma direct en laissant à la caméra le soin d’évoquer la chaleur, l’humanité et la force des personnages, souvent des femmes, qu’elle rencontre.

Patricio Guzman
a choisi ARCANA de Cristobal Vicente.
Patricio Guzmán a étudié le cinéma en Espagne et vit aujourd’hui à Paris.

Agnès Varda
a choisi LA FRANCE QUI SE LÈVE TÔT de Hugo Chesnard.
Derrière ce petit bout de femme rieuse se cache l’une des plus grandes artistes des 50 dernières années.

Philip Glass
a choisi LES COULEURS DU PRISME, LA MÉCANIQUE DU TEMPS de Jacqueline Caux.
Pionnier de la musique minimaliste dans les années 1960, Philip Glass est aux côtés de ses compagnons du courant répétitif l’un des plus grands compositeurs contemporains.

Samira Makhmalbaf
a choisi AFGHAN ALPHABET de Mohsen Makhmalbaf.
Bien avant notre phénomène Xavier Dolan, la planète cinéma avait été balayée en 1998 par l’arrivée d’une Iranienne de 18 ans qui, avec son film La pomme, eut l’honneur d’être la plus jeune cinéaste en sélection officielle au Festival de Cannes (dans la section Un certain regard).

Jia Zhang-Ke
a choisi EL CIELO GIRA de Mercedes Alvarez.
Figure phare du cinéma indépendant chinois du début des années 2000, Jia Zhang-Ke, récipiendaire du Lion d’or de la Mostra de Venise pour Still Life, est mondialement reconnu pour la profondeur de son œuvre qui n’a de cesse de scruter les aléas liés aux changements d’une Chine obsédée par la mondialisation et l’explosion économique.

Alanis Obomsawin
a choisi REEL INJUN de Neil Diamond.
Il n’est pas exagéré de dire qu’Alanis Obomsawin est un monument du documentaire canadien. Son portrait orne même l’entrée des bureaux de l’Office national du film du Canada.

Barbet Schroeder
a choisi CAPTURING THE FRIEDMANS de Andrew Jarecki.
Personnage particulièrement éclectique, capable de passer d’une adaptation de Bukowski (Barfly) à un thriller hollywoodien, Barbet Schroeder fait partie de la courte liste des réalisateurs autant reconnus pour leur travail en fiction que pour leur œuvre documentaire.

Lou Reed
a choisi VISIONS OF LIGHT de Todd McCarthy, Arnold Glassman et Stuart Samuels.
Le légendaire fondateur du Velvet Underground est aussi réalisateur depuis 2009.

Naomi Kawase
a choisi REMINISCENCES OF A JOURNEY TO LITHUANIA de Jonas Mekas.
Artiste inclassable, Naomi Kawase poursuit depuis plus de 20 ans une œuvre alternant fiction, documentaire et cinéma expérimental.


PALMARÈS 2012

PRIX DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE INTERNATIONAL
Dusty Night de Ali Hazara

MENTION SPÉCIALE
River rites de Ben Russell

PRIX DU MEILLEUR MOYEN MÉTRAGE INTERNATIONAL
Argentinian Lessons de Wojciech Staron

MENTION SPÉCIALE
Un été avec anton de Jasna Krajinovic

MEILLEUR ESPOIR QUÉBEC/Canada
The Patron Saints de Melanie Shatzky et Brian M. Cassidy

GRAND PRIX DE LA COMPÉTITION NATIONALE LONGS MÉTRAGES
Ma vie réelle de Magnus Isacsson

MENTION SPÉCIALE
L’État du monde de Hubert Caron-Guay et Rodrigue Jean

PRIX DES DÉTENUES
5 Broken Cameras de Emad Burnat et Guy Davidi

MENTION SPÉCIALE
Les poings de la fierté de Hélène Choquette

PRIX MONTAGE DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE LONGS MÉTRAGES
Matthew’s Laws de Marc Schmidt

PRIX IMAGE DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE LONGS MÉTRAGES
Leviathan de Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor

GRAND PRIX DE LA COMPÉTITION INTERNATIONALE LONGS MÉTRAGES
Matthew’s law de Marc Schmidt

MENTION SPÉCIALE
En quête d’Emak Bakia de Oskar Alegria

PRIX DU PUBLIC
5 Broken Cameras – Emad Burnat et Guy Davidi

PRIX MAGNUS ISACSSON
Herman’s House de Angad Singh Bhalla

MENTION SPÉCIALE
Le prix des mots de Julien Frechette

Équipe

Directrice générale | Roxanne Sayegh
Directrice de la programmation | Charlotte Selb
Programmateur associé | Bruno Dequen
Directeur administratif et production | Jeremy Verain
Directrice adjointe Doc Circuit Montréal | Myriam Lisée-Castan
Directeur des communications | Christophe Magnette
Adjointe aux communications | Carmel Scurti
Responsable du développement des publics | Gabrielle Dupont
Responsable du développement des publics | Liliane Uwambaye
Coordinatrice des outils imprimés | Apolline Caron-Ottavi
Relationniste de presse | Caroline Rompré


Conseil d’administration

Mila Aung-Thwin, président
Marie-Dominique Bonmariage, vice-présidente
Claudette Viau, trésorière
Rémy Khouzam, secrétaire
Patricia Bergeron
Richard Brouillette
Hélène Girard
Philippe Lamarre
Yannick Létourneau
Jan Rofekamp


Membres honoraires

Martin Dubé
Claude Godbout
Dorothy Todd Hénault
Jean-Daniel Lafond
Paul Lapointe
Erica Pomerance
Marie-Anne Raulet
Monique Simard


RENCONTRES INTERNATIONALES DU DOCUMENTAIRE DE MONTRÉAL
5333 RUE CASGRAIN, BUREAU 1109,
MONTRÉAL (QUÉBEC) CANADA H2T 1X3
TÉLÉPHONE : +1 / 514-499-3676
FAX : +1 / 514-499-8951
INFO@RIDM.QC.CA