Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1972
Petit à petit
Jean Rouch
Titre anglais : Petit à petit
Pays concerné : Niger
Réalisateur(s) : Jean Rouch
Avec : Safi Faye, Pierre Braunberger
Durée : 90
Genre : société
Type : fiction

Français

Damouré, qui dirige à Ayorou, avec Lam et Illo, une société d’import-export appelée « Petit à Petit », décide de construire un building et part pour Paris afin d’y voir « comment on peut vivre dans des maisons à étages ». En ville, il découvre les curieuses manières de vivre et de penser de la tribu des Parisiens qu’il décrit dans des « Lettres persanes » envoyées régulièrement à ses compagnons jusqu’à ce que ceux-ci, le croyant devenu fou, envoie Lam sur ses traces. A Paris, Damouré et Lam achètent un cabriolet Bugatti et font la connaissance de Safi, d’Ariane et du « clochard » Philippe. Le groupe décide de repartir en Afrique, construire la nouvelle maison. Mais les deux femmes et Philippe ne parviennent pas à s’habituer à la nouvelle vie et s’en vont. Il ne reste alors plus aux trois amis qu’à se retirer dans une cabane sur les rives du fleuve et à méditer sur la « société moderne »…

Coproduction : CNRS Niger, CFE

English

Damouré, the manager, along with Lam and Illo, of an import/export firm in Ayorou called « Petit à Petit », decides to build an apartment block and leaves for Paris to find out there « how people can live in houses with more than one storey ». In the city, he discovers the curious lifestyles and thinking of the Parisian tribe, who he describes in « Persian Letters » sent regularly to his companions, until one of them, believing him to have gone mad, sends Lam out after him. In Paris, Damouré and Lam buy a Bugatti convertible and meet Safi, Ariane and a « tramp », Philippe. The group decides to go back to Africa and build a new house. But the two women and Philippe are unable to get used to this new life and leave. The only thing left to do for the three friends is to withdraw to a cabin on the river banks and meditate upon « modern society »¼

Co-producer: CNRS Niger, CFE