Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1992
Bezness
Nouri Bouzid
Titre anglais : Bezness
Date de sortie en France : 01/01/1991
Pays concerné : Tunisie
Réalisateur(s) : Nouri Bouzid
Avec : Abdellatif Kéchiche, Anouar Brahem, Mustapha Adouani, Ghalya Lacroix, Jacques Penot
Durée : 100
Genre : comédie dramatique
Type : fiction

Français

Fred, photographe, se rend en Tunisie pour faire un reportage sur les bezness, ces gigolos qui vendent leurs charmes aux touristes. Dans cet univers fermé, il se fait protéger par Roufa, un beau jeune homme qui vit de son corps. Comme beaucoup, celui-ci ne rêve que de partir avec un touriste pour l'Europe. Il a adopté le libertinage du monde très permissif dans lequel il racole ses clients. Mais il se montre chez lui, en famille, d’une morale intransigeante, ne tolérant aucun écart des siens, surtout pas de sa fiancée, Khomsa, qui ignore tout de ses activités. Jalouse, elle tente de séduire Fred…



Un intéressant regard sur le tourisme sexuel et la place de l'image dans un pays où sa représentation est un tabou.



[ VHS ou DVD disponible à la médiathèque des 3 mondes ]



Durée : 90’

Genre : fiction

Thèmes : prostitution, Tunisie, tourisme sexuel

Langues : Arabe, sous-titres français

Format : 35 mm

Année : 1991

Pays : Tunisie



Réalisateur : Nouri BOUZID

Scénariste : Nouri BOUZID

Interprètes : Abdel KECHICHE , Ghalia LACROIX, Jacques PENOT , Manfred ANDRAE, Mustapha ADOUANI, Adel BOUKADIDA, Ahmed RAGOUBI, Jamel SASSI, Sondes BELHASSEN, Najoua HAFEDH, Claire JOLIVET.

Image : Alain LEVENT

Son : Hechmi JO

Production : Cinétéléfilms (Tunisie) / Flach Film (France) / Studio Canal (France)

English

To be ordered from ArtMattan Productions (www.africanfilm.com)
Language: French with English subtitles

« Bezness » takes place in one of Tunisia’s beautiful coastline tourist cities. it tells the contemporary story of a young man trapped between Arab tradition and prostitution. Through this young man who dreams of escape, the Director, Nouri Bouzid, criticizes both the restrictions associated with what he calls « the hypocrisy of Islam » and the European ruling on Arab society.

Official selection, Cannes 1992