Fiche Film
Musique Cinéma/TV
LONG Métrage | 2006
On the Rumba River – Wendo
Jacques Sarasin
Titre anglais : On the Rumba River – Wendo
Date de sortie en France : 14/05/2008
Pays concerné : République démocratique du Congo
Réalisateur(s) : Jacques Sarasin
Avec : Wendo Kolosoy, Wendo Kolosoy, Jacques Sarasin
Durée : 86
Genre : musical
Type : documentaire
Site web : www.rumbariver.com

Français

C’est en sillonnant le majestueux fleuve Congo pendant une dizaine d’années, les mains sur les cordages et dans le cambouis qu’il a composé ses premières chansons, en grattant sa guitare, le regard perdu dans un décor fluvial fascinant.
Orphelin très jeune, emprisonné, excommunié par les pères belges car ses textes perturbaient la jeunesse puis boxeur professionnel, tous ces ingrédients forment la trame d’une vie hors du commun, celle d’Antoine Kolosoy, dit « Wendo ».
Son heure de gloire arriva en 1948 avec la sortie de son premier tube panafricain. Il est alors devenu la première superstar de la musique congolaise, et il l’est resté pendant toutes les années 60, cette époque de l’indépendance où toutes les folies et tous les rêves étaient possibles.
Il est aujourd’hui, comme s’expriment ses compatriotes, « un monument » de l’histoire de la République Démocratique du Congo. Il est le grand-père fondateur de la rumba congolaise, cette musique exportée à Cuba par la traite négrière.
C’est un miséreux, un mendiant que le président Laurent Désiré Kabila retrouva après avoir chassé du pouvoir le dictateur Mobutu en 1997. Aujourd’hui, à 80 ans, « le monument » est toujours vivant…

Wendo Kolosoy est né en 1925. Connu comme le « monument vivant » de la musique congolaise, Papa Wendo rencontre le succès grâce à son tube Marie- Louise, une chanson à laquelle le peuple accordait des vertus magiques comme celles de réveiller les morts ou de faire danser les génies du fleuve, réputation qui lui valut l’excommunication des pères belges. Orphelin très jeune, batelier pendant une dizaine d’années, boxeur, puis chanteur, sa vie est déjà tout un poème. Témoignages, rencontres, Jacques Sarasin suit non seulement les retrouvailles entre Wendo est ses anciens musiciens, mais filme aussi des tranches de vie quotidiennes, familiales. La caméra de Sarasin s’accroche aux bouches, aux yeux, aux mains, aux instruments, elle suit la sueur au creux du cou. Elle nous fait vivre la musique.

Tancé par sa femme pour qu’il quitte l’ombre de son arbre et cherche de nouveaux contrats, Papa Wendo décide de recontacter ses anciens compagnons. Il rassemble ainsi trente musiciens jeunes et moins jeunes avec lesquels il souhaite remettre la rumba congolaise au goût du jour. Guitares, patengué et mukuassa vont résonner de Kinshasa jusqu’en Europe.


France, 2006, HD et 35 mm, 86′, Son DTS, Couleur

Titre du film: On the Rumba River – Wendo
durée: 85’30 »
format: 35mm, 1.85
son: DTS SR
année de production: 2006
filmé en République Démocratique du Congo
dates du tournage: novembre/decembre 2004

réalisateur: Jacques Sarasin
chef opérateur: Remon Fromont
ingénieur du son: Philippe Lecocq
monteur: Bernard Josse
mixeur: Jean-Guy Véran

filmé en Haute Définition, HDCam,
enregistré sur Cantar,
version originale: Lingala, sous-titrée en Français
producteur: Les Productions Faire Bleu, 9 rue Leuck-Mathieu, 75020 Paris
visa no: 111.452
agreement obtenu le 22.11.2004

avec:
Wendo Kolosoy
Mbinga Kabata « Tejos », percussion
Antoine Moundanda, likembe
Joseph Munange « Maproko », saxophone
Mukubuele Nzoku « Bikunda », guitare acoustique
Aminata Panda, « Maman Avion », danseuse
Alphonse Biolo Batilangandi « Biolo », trompette
Michel Vula Diankatu « Missy », guitare électrique
Willy Nzofu Makonzo, chanteur
Albert Emina, choriste
Nlandu Milandu, guitare basse
Tonda Pembele, guitare basse
Ekembe Mumpele, Andulu Mbula, Bolakofo Esio, Tshieba Mubanga, Bilowa Tujibikile, Buanga Nzinga


Le film est sorti en salles en Suisse le 21 juin 2007 et sort aux USA, Canada et Allemagne à l’automne 2007.
LA SORTIE FRANCE EST REPORTEE AU 14 MAI 2008.


Produit par
Les Productions Faire Bleu
avec la participation du
Centre National pour la Cinématographie
Tigre Productions, Traffic, FAM, Mezzo

DISTRIBUTION
Allemagne, Suisse et Autriche :

Trigon Film
SUISSE
www.trigon-film.org

Etats-Unis, Canada :
First Run Features
USA
www.firstrunfeatures.com

France :
Faire Bleu Distribution
FRANCE
fbdistribution@orange.fr


Festival International de Films de Fribourg
18 – 25 mars 2007
Fribourg, SUISSE

LA Film Festival
21 juin – 1 juillet 2007
Los Angeles, ETATS-UNIS

English

Im Jahr 1925 geboren und als « lebendes Denkmal » der kongolesischen Musik bekannt, verdankt Papa Wendo seinen Ruhm dem Lied « Marie-Louise », dem man im Volk magische Kräfte zuschrieb. Da es angeblich Tote wieder zum Leben zu erwecken oder die Flussgeister zum Tanzen zu bringen vermochte, wurde sein Interpret von den belgischen Missionaren exkommuniziert. Wendos Leben gleicht einem Roman: Schon früh zum Waisen geworden, war er zehn Jahre lang Fährmann und anschliessend Boxer, bevor er Sänger wurde.

Jacques Sarasin (Je chanterai pour toi) zeigt nicht nur Wendos Wiedersehen mit seinen alten Musikern, sondern auch wunderbare Szenen aus dem Alltagsleben, Aussagen von Nahestehenden, weitere Begegnungen. Seine Kamera hält sich an Münder, Augen, Hände und Instrumente, folgt den Schweisstropfen am Hals. Sie lässt uns die Musik hautnah erleben. Als roter Faden auf dieser Suche nach der Musik eines Mannes und eines Landes dient eine Geschichte, die mitschwingt: Beschimpft von seiner Frau, für die er den Schatten seines Baums verlässt, um sich nach neuen Verträgen umzusehen, nimmt Papa Wendo Kontakt zu seinen früheren Gefährten auf und vereint 30 junge und ältere Musiker, mit denen er die kongolesische Rumba dem heutigen Zeitgeschmack anpassen will. Gitarren, Patengué und Mukuassa sollen erneut von Kinshasa bis nach Europa zu hören sein.


Originaltitel: On the Rumba River – Wendo
Deutscher Titel: On the Rumba River – Wendo
Französischer Titel: On the Rumba River – Wendo
Regisseur: Jacques Sarasin
Land: Kongo
Drehbuch: Jacques Sarasin
Montage: Bernard Josse
Ton: Philippe Lecocq
Produktion: Faire bleu Paris
Länge: 1h25
Sprache: Lingala
Untertitel: d/f


Travelling up and down the majestic river Congo on a disheveled boat, the young orphan Antoine Kolosoy composed his first songs on a beat up old guitar. As he gained renown, the young « Wendo, » as he was now known, was persecuted by the church and his music banned by the Belgian Colonial authorities, who feared his joyful rhythms would stir unrest. Wendo became a professional boxer for a time, but he never put down his guitar for long, and when his first album was released in 1948 he became the first superstar of Congolese Rumba.

In the 60s, his songs expressed the hopes of a newly independent nation, when all dreams seemed like they could become reality. As the country suffered for nearly three decades under the dictator Mobutu Sese Seko, his music remained as a manifestation of the joyous spirit of the Congolese people that could not be taken away. Rediscovered several years ago after having been reduced to beggarhood, Wendo made a comeback under the new regime in 1997.

Featuring stunning images and unforgettable music and interviews, On the Rumba River – Wendo is a musical tribute to the Congolese people, who despite desperate poverty, a history of oppression and an ongoing civil war that has killed nearly 4 million people, continue to be sustained by music.


Original Title: On the Rumba River – Wendo
German Title: On the Rumba River – Wendo
French Title: On the Rumba River – Wendo

Director: Jacques Sarasin
Country: Congo
Screenplay Jacques Sarasin
Film Editing: Bernard Josse
Camera: Remon Fromont
Sound engineer: Philippe Lecocq
Sound mixer: Jean-Guy Véran
Production: Les Productions Faire Bleu, 9 rue Leuck-Mathieu, 75020 Paris

Runtime: 85’30 »
Language: Lingala
Subtitles: d/f
film negative format: 35mm
aspect radio: 1.85
sound mix: DTS SR
year of production: 2006

filmed in the Republic Democratic of Congo
shooting dates: november/december 2004

filmed in high definition HDCam,
recorded on Cantar,


with:
Wendo Kolosoy
Mbinga Kabata « Tejos », percussion
Antoine Moundanda, thumb piano
Joseph Munange « Maproko », saxophone
Mukubuele Nzoku « Bikunda », guitar
Aminata Panda, « Maman Avion », dancer
Alphonse Biolo Batilangandi « Biolo », trumpet
Michel Vula Diankatu « Missy », lead guitar
Willy Nzofu Makonzo, singer
Albert Emina, back singer
Nlandu Milandu, bass
Tonda Pembele, bass
Ekembe Mumpele, Andulu Mbula, Bolakofo Esio, Tshieba Mubanga, Bilowa Tujibikile, Buanga Nzinga




Festival International de Films de Fribourg
18 – 25 march 2007
Fribourg, SWITZERLAND

LA Film Festival
21 june – 1 july 2007
Los Angeles, USA