Événements

Festival du cinéma Africain de Khouribga (FCAK) 2008
11ème édition

Français

Hommage posthume à Ousmane Sembène.

Le Grand Prix du Festival du cinéma africain de Khouribga portera désormais le nom du feu cinéaste africain, le Sénégalais Ousmane Sembène.

La onzième édition du Festival du cinéma africain de Khouribga a été présidée par Idrissa Ouédraogo, cinéaste (Burkina Faso).

Le film Il va pleuvoir sur Conakry du réalisateur guinéen Cheikh Fantamady Camara a remporté le Grand prix « Ousmane Sembène »

Le prix de la meilleure interprétation féminine a été attribué à l’actrice Sandra Soubeiga pour son rôle dans Djanta de Tahirou Tasséré Ouédraogo (Burkina Fasso), alors que celui de la meilleure interprétation masculine a été décerné à l’Egyptien Khalid Zaki pour son rôle dans Le cuisinier du président de Said Hamed.

Quant au prix du jury, il est revenu à Tartina City, long métrage du Tchadien Issa Serge Coelo.

Le prix de la cinéphilie marocaine « Don Quichotte » a été remis au long-métrage En attendant Pasolini du réalisateur Daoud Aoulad Sayed, qui s’est vu également attribuer un deuxième prix, celui du scénario.

Ont été aussi récompensés le cinéaste tunisien Nouri Bouzid pour son film Making Of (catégorie montage) et le film marocain Où vas-tu Moshé ? de Hassan Benjelloun (prix de la meilleure image).

Des prix honorifiques ont été décernés aux longs métrages Chaos de Youssef Chahine (Egypte), Bamako d’Abderrahmane Sissako (Mauritanie) et Mon nom est Tsotsi de Gavin Hood (Afrique du Sud).

Seize long métrages étaient en lice pour le Grand prix de ce festival, représentant le Burkina Faso, le Bénin, la Guinée, Rwanda, le Sénégal, Tchad, la Mauritanie, l’Afrique du Sud, la République Démocratique du Congo, le Mali, l’Algérie, l’Egypte, la Tunisie et le Maroc.

PALMARES

– Grand Prix Ousmane Sembène : »Il va pleuvoir sur Conakry » de Cheick Fantamady Camara (Guinée)

– Prix spécial du Jury: »Tartina City » (N’Djamena City) de Issa Serge Coelo (Tchad)

– Meilleure interprétation féminine : Sandra Soubeiga pour son rôle dans »Djanta » de Tahirou Tasséré Ouédraogo (Burkina Faso)

– Meilleure interprétation masculine: Khalid Zaki pour son rôle dans »Le cuisinier du président » de Said Hamed (Egypte)

– Prix du scénario: Youssef Fadel pour »En attendant Pasolini » de Daoud Aoulad Syad (Maroc)

– Prix du montage: Karim Hammouda pour »Making Off » de Nouri Bouzid (Tunisie)

– Prix de l’image : Kamal Derkaoui pour »Où vas-tu Moshé ? » de Hassan Benjelloun (Maroc)

– Prix de la cinéphilie »Prix Don Quichotte »: »En attendant Pasolini » de Daoud Aoulad Syad. (Maroc)