Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2008
Souvenirs encombrants d’une femme de ménage
Dani Kouyaté
Titre anglais : Burdening Memories of a Cleaning Lady
Pays concerné : Guadeloupe
Réalisateur(s) : Dani Kouyaté
Avec : Thérèse « Parise » Bernis
Durée : 52
Genre : portrait
Type : documentaire

Français

Française mais Noire, libre mais descendante d’esclave, Chrétienne mais marquée par une histoire de sorcellerie, voici l’héritage de Thérèse Bernis Parise, née en 1920 au Gosier en Guadeloupe.

Séduite, maltraitée puis abandonnée par les hommes, mère de six enfants nés au gré des rencontres, Parise s’est battue toute sa vie pour vaincre la pauvreté. Fuyant les sorts de la Guadeloupe, elle découvre la France et Paris où elle mène la vie épuisante d’une femme de ménage parfois sans domicile fixe. En elle, tous les sentiments se sont côtoyés, entrechoqués : la colère et la patience, la confiance et le désespoir, la rancoeur et l’indulgence, la tristesse et la rage de vivre.
Aujourd’hui Parise poursuit un but : celui de faire connaître ses malheurs afin de s’en délivrer, de les exorciser.
« Moi je veux raconter mes misères, et je n’en ai pas honte…

Note d’auteur
Au départ il a été question d’une captation du spectacle « Etre noire », joué par Thérèse Parise Bernis et Claire Denieul.
Mais quand j’ai rencontré Thérèse, je suis resté fasciné par l’immense courage de cette femme qui semblait avoir lutté toute sa vie contre ce qu’elle appelle « les sorts » : la pauvreté, la violence conjugale, l’injustice, la sorcellerie… Elle a souvent été seule dans son combat et c’est par son acharnement à vivre qu’elle a pu venir à bout de l’adversité. Ce combat de Thérèse Parise Bernis, et son élégance face à l’adversité ont été pour moi une leçon de vie. Dès lors, je ne pouvais pas me contenter d’une simple captation de spectacle. Il fallait aller plus loin… Le constat que cette octogénaire atypique établit de sa dure vie est sans rancoeur, mais terriblement lucide et empreint d’une sorte de compassion pour ses prochains. Elle observe une distance troublante d’avec la souffrance et la misère. Elle porte un regard plein de tendresse et d’ironie sur l’amour, la mort, les hommes, sa condition de femme noire parmi les blancs, antillaise parmi les français, femme de ménage à tout faire….
Ce qui m’intéresse aussi dans ce film, c’est la force symbolique de la rencontre de deux femmes : Thérèse Parise Bernis et Claire Denieul. La Nounou et la Fillette, la Noire et la Blanche qui, à travers un monologue à deux voix, deviennent la même personne pour nous raconter une histoire qui dépasse les races et les frontières pour devenir une histoire de Femme tout court.

Dani Kouyaté


Avec
Thérèse Parise Bernis, Claire Denieul, Fabio Isella, Marco Patane, Viviane Soubadie Bernis, Olivier Bernis, Mamadou Ndiaye, Jean-Marc Bernis


Réalisation : Dani Kouyaté
Images : Isabelle Saunois, Robert Millié, Nicolas Mifsud
Son : Pierre Cordellier, Patrick Laupen
Mixage : Frédéric Théry
Montage : Ewa Santamaria-Helft
Etalonnage : Rémi Legoux
Assistante de production : Laure Marie-Lanoë
Musique et textes : Thérèse Parise Bernis
Adaptations musicales : Fabio Isella, Marco Patane

Production
Claude Gilaizeau, Barcha Bauer (Les Productions de la Lanterne)

Coproduction
– Les Productions de la Lanterne
– Antilles Télévision et Cinquillo films
– Avec la participation du Centre National de la Cinématographie
– L’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances – l’ACSE
– Avec le soutien de la Région Guadeloupe

Langue : Français

Ce film a fait partie de la sélection officielle au Fespaco 2009 – Ouagadougou, Burkina Faso.

Diffusion: Mercredi 24 mars 2010 à 20.35
Rediffusion : jeudi 25 mars 2010 à 15.15

English

SE
Det här är historien om Thérèse Bernis Parise, född 1920 i Guadeloupe. Snart nittio år gammal står hon på en scen i Paris och sjunger om sitt liv. Tillsammans med skådespelaren Claire Denieul, som var barn i ett av de fina hem där Thérèse städade, genomför hon en unik föreställning.

Klädd i silverlamé och ackompanjerad av musiker drar hon med oss i sin berättelse om att vara ensam mamma till sex barn, försörja sig genom att städa åt andra och ständigt slåss för sin överlevnad och sin värdighet. Hon är arg och bitter, men berättar ändå sin historia med mycket humor och värme.

I filmen får vi också en inblick i hur det är att vara svart och samtidigt fransk, att höra till men ändå alltid vara utanför. Dani Kouyatés film är ett starkt porträtt av en modig och mycket uttrycksfull kvinna.
Info om filmen:

Regissör Dani Kouyaté
Frankrike – Burkina Faso
2008
52 min
Franska, engelsk text

2010 | CinemAfrica, Stockholm
* Selection
www.cinemafrica.se/sv/festivaler/cinemafrica-filmfestival-24-28-feb-2010/dokumentaerfilmer/127-burdening-memories-of-a-cleaning-lady