Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2008
Hotel Sahara
Titre original : Hotel Sahara – Die suche nach dem paradies
Pays concerné : Allemagne
Durée : 86 minutes
Genre : drame
Type : documentaire
Site web : www.hotelsahara.tv

Français

Titre français : Hotel Sahara
Résumé français : Une route droite, sans fin, conduisant vers nulle part. A la fin de la route : Nouadhibou, une ville de Mauritanie, pays ouest-africain, bordée par l’océan d’un côté et le désert du Sahara de l’autre.
Un point de départ morne et inhospitalier pour des dizaines de milliers de gens venant des pays environnants, tous avec un seul rêve à l’esprit : l’Europe.

Hotel Sahara est un film de voyage vers la dernière frontière invisible séparant la côte Ouest-Africaine et l’Europe.
La ville morne de la côte Atlantique est une métaphore, un point d’arrivée et de départ, un lieu de rassemblement de rêves brisés
– un lieu d’attente pour une meilleure vie sur cette face éloignée de l’Atlantique. Au-delà c’est sur un no man’s land, un lieu d’attente sans fin et d’espoir sans fin.

Un film qui parle des carrefours et des chemins, de l’aller, de partir, d’espérer et d’attendre. Il évoque aussi à quel point il est difficile de distinguer les « vrais » des « faux » réfugiés. Est-ce toujours aussi évident de définir le statut de réfugié ? N’est-on pas aussi réfugié lorsqu’on cherche à s’évader d’un monde sans perspectives ? Le film observe avec beaucoup de réserve dans quelle mesure les rêves d’une vie meilleure sont liés à une immobilité forcée, et combien de patience sera nécessaire avant d’arriver, peut être, un jour, quelque part.

Un film documentaire de Bettina Haasen | ZDF/arte, TSR, YLE | 86 min | 35mm | 2008
86/52min, sous-titres anglais, allemands, français

Note de la réalisatrice
La liberté de circulation n’est pas un droit universel, mais est réservé à un petit cercle de privilégiés. Parce que l’univers de la migration me préoccupe depuis bien longtemps, il me tenait à cœur de montrer son développement par le prisme du film documentaire. Dans ce monde des migrants tel que je l’ai découvert, les personnages déchirés sont sur le qui-vive en permanence ou emprisonnés dans une immobilité non désirée. C’est un espace irréel, de transit qui accueille des personnes d’issues du Ghana, du Cameroun, du Togo, du Nigeria et autres pays d’Afrique. « Nouadhibou » en Mauritanie est la dernière escale avant la destination, tant rêvée, tant prisée: l’Europe. Un dernier obstacle les sépare de leur rêve, ce petit bout d’océan atlantique à traverser. Au début, cette obsession du départ à n’importe quel prix me fascinait. Cependant, pourquoi tant d’hommes et de femmes risquent tous les jours cette traversée dont l’issue est entièrement aléatoire au péril leur vie ? « Le grand gendarme européen » FRONTEX (Agence Européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle) vient d’avouer son échec dans la lutte contre l’immigration clandestine. Le flux s’avère non seulement incontrôlable, mais de plus les efforts des aventuriers pour éviter les brigades de FRONTEX au cours de la traversée rend le périple encore plus dangereux. Seule une minorité arrive sur les îles Canaries, à peine 1000 km de distance des côtes mauritaniennes.

Quatre années de recherche ont précédé les premiers tournages. J’ai tenté de comprendre, de découvrir les nuances du monde du transit, en rencontrant les migrants et tous les acteurs. Quels sont les visages derrière les stéréotypes, les statistiques et les images de naufragés qu’on voit sans cesse, depuis 2001 dans les médias ? Que veut dire être déjà en route mais pas encore arrivé ? Comment définir cette vie « entre deux » ? Une vie en attente. En stand-by. J’avais l’intention de trouver un langage au niveau de l’image mais aussi sonore qui pourrait traduire cet état de transit, de capter cette ambiance morbide que j’ai pu observer lors de mes repérages. Nous connaissons tous le besoin plus ou moins fort de pouvoir se réinventer autrement, ailleurs, en mouvement, afin de satisfaire nos rêves.
Pendant les années de repérages dans des lieux de transit j’ai pu rencontrer des destins et biographies multiples. Ces rencontres m’ont confrontée avec ma propre définition de la liberté de mouvement. Les personnes que j’ai pu rencontrer ont toutes un point commun: une sensation d’invulnérabilité et la conviction qu’il n’y a plus rien à perdre.

HOTEL SAHARA est synonyme d’un lieu qui héberge des existences disloquées, entre le désert et l’Atlantique, des vies qui se sont installées dans une sorte de faille temporelle et qui ne s’attachent à rien, sauf à leur rêve.





auteur et réalisation BETTINA HAASEN
caméra JACKO VAN T’HOF
montage KRISTINE LANGNER
assistant montage NICOLA HENS
son PASCAL CAPITOLIN
musique KARSTEN HOEFER & THE DURGAS
productrices exécutives EVA RINK & MARIA WISCHNEWSKI
mixage STUDIO MITTE, JOERG HOEHNE
etalonnage GREEN POST, THOMAS HARBERS
coordination post-production HANNES STROMBERG
graphisme NICOLE WINTERBAUER
soustitrage BABELFISH
crédit chanson THE DURGAS [www.thedurgas.com]

soutenu par MEDIA PROGRAMME
FFA – ORGANISME DE RÉGULATION DU CINÉMA ALLEMAND
MEDIENBOARD BERLIN-BRANDENBURG
DFFF – LE FONDS FÉDÉRAL ALLEMAND POUR LE CINÉMA

produit par CHRISTIAN BEETZ
comptable DANIELA SCHOENE
assistant à la production SUSANNE RADELHOF
directeur de la production REINHARDT BEETZ
supervision technique PHILIPP WEIGOLD
chargé de programme MARTIN PIEPER, ZDF/arte
ventes mondiales DECKERT DISTRIBUTION
consultant pour le montage CHRISTIAN BEETZ
design sonore PASCAL CAPITOLIN & KARSTEN HOEFER
assistant à la production en mauritanie BÄRBEL MAUCH
directeur de production en mauritanie ABDOURAHMAN SALEM ABOU
(« LA MAISON DES CINÉASTES »)

dévelopé avec le soutien de
MEDIA DEVELOPMENT
UNESCO
LA SCAM

produit par GEBRUEDER BEETZ FILMPRODUKTION GMBH & CO.KG en co-production avec ZDF et en collaboration avec ARTE

© 2008 gebrueder beetz filmproduktion


Distribution: Neue Visionen Filmverleih
http://www.neuevisionen.de/

Ventes Internationales/World Sales: Deckert Distribution
http://www.deckert-distribution.com/


FESTIVALS / AWARDS / SCREENINGS / TELEVISIONS


2009 | CPH_DOX – International Documentary Film Festival | Copenhagen, Danemark
* Sélection

2009 | IDFF – Jihlava International Documentary Film Festival | Jihlava, République Tchéque
* Sélection

2009 | Huesca – International Film Festival | HUESCA, Espagne |
* Sélection « European Documentary Contest « 

2009 | 13ème Écrans Noirs | YAOUNDÉ, Cameroun | Du 30 mai au 6 juin | www.ecrans-noirs.org
* Sélection – DOCUMENTAIRES HORS COMPETITION

2009 | IFFF – International Women‘s Film Festival Dortmund | Cologne, Allemagne
* Sélection

2009 | Achtung Berlin – new berlin film award | Allemagne
* Compétition
* Mention honoraire

2009 | FESPACO – Festival Panafricain du Cinéma et de la Télevision | Ouagadougou, Burkina Faso
* Sélection

2009 | Planete Doc Review – Festival Warsaw | VARSOVIE, Pologne 2009
* Sélection

2009 | Vision du Réel – Festival International de Cinéma | NYON, Suisse |
* Compétition International « Regards Neufs »

2008 | DOK Leipzig – Documentary Film Festival Leipzig, Germany | German competition 2008
Bonus français :