La Bataille de l’arbre sacré

De Wanjiru Kinyanjui

Une comédie décontractée
Print Friendly, PDF & Email

Après Ann G. Mungaï auteur de Saïkati en 1992, Wanjiru Kinyanjui s’est lancée dans le long métrage. La Bataille de l’arbre sacré était au départ un scénario conçu dans le cadre des études de Kinyanjui en Allemagne, où elle résidait depuis 1978. La réalisatrice, qui a travaillé pour la télévision allemande, a su convaincre des producteurs français d’épauler son projet. En compagnie de quelques techniciens français dont le cameraman François Klotarski, elle est revenue tourner au Kenya. Les prises de vue ont eu lieu à dix kilomètres de Nairobi, dans le village de la cinéaste. Des professionnels de la télévision, recrutés sur place, ont complété l’équipe ainsi que des acteurs habitués aux téléfilms.
Le film met en scène un groupe de femmes chrétiennes déterminées à faire abattre l’arbre sacré du village de Kikuyu, dont l’existence concurrence, selon elles, leur prestige. Elles se mobilisent sans grand succès pour faire signer aux villageois une pétition susceptible de décider le maire à satisfaire leur requête. A l’agitation des chrétiennes, plus occupées d’assurer leur pouvoir que de pratiquer la charité, s’oppose l’ironie de Mumbi, une jeune femme émancipée. Celle-ci a abandonné un mari trop tyrannique et s’occupe de l’éducation de sa fille tout en travaillant au bar du village.
Lorsque les chrétiennes veulent couper l’arbre, Mumbi les suit dans la nuit, et les surprend avec son appareil photo alors qu’elles sont mises en déroute par des fourmis rouges. L’arbre est sauvé et les clichés amusent tous les clients du bar. La fable de Wanjiru Kinyanjui est plaisante comme une comédie de mœurs qui ne s’embarrasse pas de considérations techniques pour sensibiliser les spectateurs.

Kenya, 84 min., 35 mm couleur, scénario : Wanjiru Kinyanjui d’après une nouvelle de Barbara Kilmenyé, image : François Kotlarski, son : Hans-Joachim Beckmann, montage : Eva Lopez Echegoyen, musique : Mamadou Mbayé, avec Margaret Nyacheo, Catherine Kariuki, Roslynn Kimani, Titi Wainaina. ///Article N° : 2195

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire