Les Femmes du bus 678

De Mohamed Diab

Print Friendly, PDF & Email

Les films ne font pas les révolutions mais ils peuvent contribuer à faire évoluer les mentalités. Distribué en Égypte sur 45 copies un mois avant les 18 jours où la détermination des manifestants de la place Tahrir fit tomber le régime Moubarak, le succès des Femmes du bus 678 a été immense et le film a provoqué un grand débat. Sujet jusque-là tabou, abordé seulement de façon marginale par le cinéma, le film a accompagné la reconnaissance officielle, deux jours avant la Révolution, du harcèlement sexuel par la loi qui se contentait du mot agression. Quelques procès, encore peu nombreux, font maintenant doucement avancer les choses.
Volontiers provocateur, le film met en scène trois femmes victimes de harcèlement qui finissent par réagir avec violence, plantant un petit couteau là où ça fait mal, ce qui nourrit un scénario qui ne peut que faire du bruit dans une société basée sur la suprématie de l’homme ! Le film multiplie ainsi les niveaux d’accès sur un modèle proche des films d’Iñarritu : un entre-lac de destins qui se croisent sans se connaître de prime abord dans une temporalité elle-même entremêlée. Cela permet à Mohamed Diab, connu pour ses scénarios mais dont c’est le premier long-métrage en tant que réalisateur, d’apporter la diversité nécessaire pour ne pas être accusé de stigmatiser tel ou tel milieu. Fayza est fonctionnaire et donc plutôt pauvre. Voilée, elle est pourtant chaque jour victime dans le bus d’hommes qui se collent à elle pour des attouchements. Seba est une bourgeoise également agressée, ce qui prouve qu’aucune femme n’est à l’abri. Elle va le dénoncer à la télévision, ce qui provoque l’ire de sa famille. Quand à Nelly, qui organise des rencontres entre les femmes harcelées pour les encourager à réagir, elle fait partie de ces rebelles qui feront la Révolution.
Un hilarant inspecteur est sur le coup, figure sympathique d’une police a priori peu amène en la matière. Pour les identifier, il demande qu’on place un indic dans chaque bus. Et quand son adjoint lui répond s’il connaît le nombre de bus au Caire, il répond que non mais qu’il sait combien il y a d’indics ! Outre le fait d’être une figure très humaine, il ajoute au récit un niveau institutionnel et juridique qui permet de saisir l’ampleur du problème. 83 % des femmes égyptiennes en ont été victime selon une enquête de 2008, date à laquelle a eu lieu le premier procès pour harcèlement sexuel. Face à la déprime des femmes confrontées à un refus d’écoute généralisé, la pression familiale pour éviter le scandale, le blocage des hommes qui estiment que leur femme a été « souillée », c’est une véritable souffrance qui apparaît sans que le film ne se plombe de pathos. Au contraire, mené avec rythme et cette emphase langagière et de situations propre au cinéma égyptien, il met en scène des femmes convaincues qu’il faut réagir pour changer les choses. Nelly est d’ailleurs interprétée par Nahed El Seba qui jouait également dans Femmes du Caire de Yousry Nasrallah. Mohamed Diab a indiqué avoir eu du mal à trouver des actrices qui acceptent des rôles aussi délicats et le soutien de Boushra, chanteuse très célèbre en Égypte qui joue Fayza, a été déterminant : c’est elle qui lui a proposé de faire un long-métrage de ce sujet originellement pensé comme un court-métrage et a soutenu la production.
Clairement introduit par la mention « inspiré de faits réels », Les Femmes du bus 678 s’inscrit donc dans la veine d’un cinéma d’intervention sociale qui évite tous les pièges du genre : le divertissement est réel tandis que la solution de réplique violente est subtilement écartée pour lui préférer la prise de parole et l’attaque juridique. « Un agresseur que vous laissez partir, c’est une autre femme que vous contribuez à blesser », dit Mohamed Diab qui fait remonter la déformation de la masculinité en Égypte à une tradition ancienne qui n’a rien à voir avec l’islam. Son film n’est pas forcément inutile pour le reste du monde…

///Article N° : 10758

  •  
  •  
  •  
  •  
Les images de l'article
les Femmes du bus 678 de Mohamed Diab © Pyramide Distribution
les Femmes du bus 678 de Mohamed Diab © Pyramide Distribution
les Femmes du bus 678 de Mohamed Diab © Pyramide Distribution
les Femmes du bus 678 de Mohamed Diab © Pyramide Distribution





Laisser un commentaire