Niveau : B1     Format : Article     Format : Bd     Thème : Culture

L’histoire de la BD Camerounaise

Print Friendly, PDF & Email

La 9ème édition du Mboa BD, le festival international de bandes dessinées (BD) du Cameroun, s’est terminée le 1er décembre 2018. L’occasion de retracer l’histoire de la BD camerounaise depuis les premières planches publiées au milieu des années 70.

L’histoire postcoloniale de la bande dessinée camerounais commence avec Les aventures de Sam Monfong, un policier intrépide. Ses aventures sont publiées dans La Gazette, sous le pinceau du dessinateur Thomas Durand Kiti. Il s’agit du premier héros de BD de l’histoire camerounaise. Mais Kiti avait auparavant publié la première BD du pays dans le même journal en 1974. Par la suite, il travaille comme journaliste au Cameroun Tribune, le seul quotidien autorisé dans le pays et organe quasi-officiel du gouvernement de l’époque. Kiti est le premier dessinateur à caricaturer le président de la République de l’époque, Amadou Ahidjo, dans le journal Cameroun Sports en 1982.

Kiti fait aussi des BD publicitaires entre 1976 et 1982 (par exemple pour les Brasseries du Cameroun) et fait paraître 6 numéros de la revue Sam Monfong magazine, revue africaine de bande dessinée entre 1981 et 1985. En 1985, Thomas Durand Kiti lance l’une des premières revues d’humour et de bande dessinée du Cameroun, Fou-rire magazine (Productions Kiti), dans laquelle on retrouve Les aventures de Sam Monfong, « l’invincible policier ». La revue dure quelques numéros. Précurseur, Kiti a créé en 1986 le Centre africain pour les études et les recherches sur la bande dessinée et le dessin animé. Sans soutien financier ce centre se voit fermer.

D’autres séries paraissent en 1975. Comme Le grand duel, scénarisée et diffusée par Macus, dans une cinquantaine de numéros entre le 21 juillet et le 25 septembre. Bien qu’étant l’un des précurseurs du 9ème art national et auteur de la première série, Macus reste relativement inconnu pour le public camerounais.

Quelques jours, plus tard, ce même journal éditera les premiers essais en bande dessinée de Lémana Louis Marie. C’est le début de la série Pep’s ballon qui aborde sur un mode humoristique différents maux de la société de l’époque (corruption, place de la femme…). Par la suite, Lémana Louis Marie anime durant une dizaine d’années la page Les petits desseins du sourire, sans doute l’un des caricaturistes les plus talentueux du pays.
Après lui vient Janvier Mana, puis en 1988 place à Jean Florent Goawé (Go’away), qui développe un trait espiègle dans une rubrique intitulée Le sourire du jour.

Ces dessinateurs ont posé les premières pierres du dessin de presse et de la bande dessinée dans le pays, avant la libéralisation de la presse au début des années 90. Ils furent des précurseurs, mais s’attaquèrent assez peu au pouvoir en place.
Plus de 40 années après ces premières planches, que reste-t-il ?
Thomas Kiti est toujours professeur d’arts plastiques et d’histoire de l’art. Il continue à monter des projets.
Lémana Louis Marie est décédé en 1997, après avoir travaillé pour une compagnie d’assurances et réalisé plusieurs campagnes publicitaires. Il avait quitté le monde de la BD depuis près de dix ans.
Macus ne refera plus parler de lui par la suite.
Thomas Kiti n’a pas publié de BD depuis plus de 25 ans.
À moins que le festival Mboa BD ne propose un hommage dans une de ses prochaines éditions, on peut craindre que ces artistes restent dans un relatif anonymat.

Exercices liés à l'article :

Exercice N°1 : L’univers de la BD en définition. À chaque définition trouvez le mot qui correspond parmi la liste suivante : héros, 9e art, caricature, planche, scénario.

C’est une pleine page de BD :
C’est le personnage invincible ou aventureux d’une BD :
C’est une expression qui désigne la BD comme une discipline reconnue :
C’est une manière de désigner une histoire écrite pour une œuvre :
C’est une façon humoristique ou amplifiée de faire un portrait :

Exercice N°2 : Qui est qui ? En relisant l’article, retrouvez qui de Lémana Louis Marie, Jean Florent Goawé, Macus ou Thomas Durand Kiti se cache derrière chaque œuvre.


Le grand duel :
Pep’s ballon:
Les aventures de Sam Monfong :
Le sourire du jour :

Exercice N°3 :Complétez ces phrases avec les pronoms sujets suivants : Ils ou Il.

continue à monter des projets.
ont posé les premières pierres du dessin de presse.
abordent sur un mode humoristique différents maux de la société de l’époque.
Que reste-t- ?
furent des précurseurs.

Lire l’article de Christophe Cassiau-Haurie dans sa version développée.

Cliquez ici pour jouer avec les mots de l’article.

  •  
  •  
  •  
  •