Panorama des Cinémas du Maghreb 2010 : des courts à la recherche du temps

Le 5ème Panorama des Cinémas du Maghreb (8-11 avril 2010 au cinéma L’Ecran de St Denis) rendra cette année hommage à Djamel Kelfaoui, Algérien né à Paris mais mort en Algérie en mai 2009 des suites d’une violente altercation avec un officier de l’armée à Laghouat en Algérie. C’était un cinéaste militant des quartiers populaires de Bondy, qui avait créé l’association SOS ça bouge et lancé le festival « Y’a de la Banlieue dans l’air ». Le Panorama présente son portrait Cheb Hasni, je vis encore ! idole du raï assassinée en septembre 1994 à Oran, à l’âge de 26 ans. Invités d’honneur, Abdellatif Ben Ammar présentera Aziza, son grand classique (1980), et Lyes Salem ses courts et Mascarades (2008). La programmation table aussi sur les succès récents : Number One de Zakia Tahiri, Casanegra de Nourredine Lakhmari, Amours voilés d’Aziz Salmy, et offre en avant-première Les Secrets de Raja Amari tout en montrant son premier long, Satin rouge (2000). Nous nous concentrons ici sur une des forces du Panorama : les courts métrages, pour lesquels un jury lycéen décerne un prix et le public son « coup de cœur ». Ne nous ont été communiqués que les sept courts de la compétition.

Que nous disent ces courts de nos années 2000 ? Ils sont aussi divers que nos confrontations culturelles, aussi déchirés que nos prises de consciences, aussi mouvants que nos repères. Ils sont davantage bourrés de questions que de réponses, faisant ainsi honneur au cin&ea...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
"Paris-sur-mer", de Mounir Abbar
"Temps mort", de Mohammed Bourouissa
"Temps mort", de Mohammed Bourouissa
"Teriague", d'Ayan Ken
"Teriague", d'Ayan Ken
"Des enfants dans les arbres", de Bania Medjbar
"Des enfants dans les arbres", de Bania Medjbar
"Fatah", d'Abdenour Ziani
"Fatah", d'Abdenour Ziani
"Prends le bus et regarde", d'Amina Zoubir
"Prends le bus et regarde", d'Amina Zoubir
"Sektou (ils se sont tus)", de Khaled Benaïssa
"Sektou (ils se sont tus)", de Khaled Benaïssa
Partager :

Laisser un commentaire