Fiche Personne
Ecrivain/ne

Yasmina Khadra

Algérie

Français

Yasmina Khadra, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, est né le 10 janvier 1955, en Algérie. Deux ans après l’indépendance de son pays, son père le confie à l’école militaire des Cadets. Il avait 9 ans. Après 36 ans d’armée, il prend sa retraite, en 2000, avec le grade de commandant, pour se consacrer entièrement à la littérature. Dans un entretien au Monde des Livres, il révèle que derrière l’identité féminine empruntée, composée des deux prénoms de son épouse, en hommage aux femmes algériennes, se cache un homme. Dans « L’écrivain », paru en 2001, le mystère est entièrement dissipé. Il acquiert rapidement une consécration et une renommée internationale. « Morituri », qui initie la série des romans noirs du commissaire Brahim Llob, à Alger, le révèle au grand public. A travers plusieurs romans, il illustre également « le dialogue de sourds qui oppose l’Orient et l’Occident ». Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, Yasmina Khadra est traduit en trente deux langues. « Ce que le jour doit à la nuit » est son dernier roman paru, en 2008 (Julliard).

English

Yasmina Khadra, whose real name is Mohammed Moulessehoul, was born on January 10, 1955 in Algeria. Two years after his country’s independence, his father sent him to the cadet military school. He was nine. After 36 years in the army, he retired in 2000, as a major, and then devoted himself to literature. In an interview in the Monde des Livres, he reveals that behind his borrowed feminine identity, composed of his wife’s two names in honor of Algerian women, hides a man. In « L’écrivain », published in 2001, the mystery is dispelled. In very litle time he receives international recagnition. « Morituri », which is the first of a series of crime novels with Commissioner Brahim Llob in Algiers, reveals him to the public. Through many novels, he equally illustrates « the dialogue of the deaf between the East and the West ». Author of some twenty novels, Yasmina Khadra has been translated into 32 languages. « Ce que le jour doit à la nuit » is his most recent novel, published in 2008 (Julliard).
Films(s)
Livres(s)