Fiche Personne
Théâtre Cinéma/TV

Ababacar Samb Makharam

Réalisateur/trice, Acteur/trice, Producteur/trice, Scénariste
(Homme)
Sénégal

Français

Né le 21 octobre 1934 à Dakar (Sénégal), Ababacar SAMB Makharam est un acteur (Théâtre & Cinéma), réalisateur, scénariste et producteur (avec sa société Baobab Films).

FORMATION :

DAKAR :
1943 – 1949 : École Primaire rue de Thiong à Dakar
1950 – 1951 : Centre de Formation Professionnelle de la Marine de Dakar
1952 – 1953 : Travaille dans un Cabinet d’Avocat.
PARIS :
1954 – 1955 : Ecole Française de Radioélectricité et de Télévision rue AMYOT
1955 – 1958 : Centre d’Art Dramatique de la Rue Blanche
ROME :
1958 – 1962 : Diplômé du Centre expérimental du Cinéma. Il réalise L’Ubriaco (L’Ivresse) (CM) (Film de fin d’études)
ETATS-UNIS :
1962 – 1963 : Voyages d’études pour parfaire ses connaissances cinématographiques.

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE PARALLÈLE À SES ÉTUDES :

LES GRIOTS :
De 1955 à 1964 (Paris, France) :
FONDATEUR et COMEDIEN de la Troupe Théâtrale « Les Griots » qui regroupe des Antillais et Africains, notamment Timité Bassori (Ivoirien), Toto Bissainthe (Haïtienne) et Sarah Maldoror (Guadeloupéenne) ; ils sont rejoints par Robert Liensol (Guadeloupéen). Il interprète :
L’ombre de La Ravine De Synge, Mise en scène de Roger Blin
La Fille des Dieux De Abdou Anta Ka, Mise en scène Roger Blin
Huis-Clos de Jean Paul Sartre, Mise en scène Roger Blin
Papa Bon Dieu de Louis Sapin, Mise en scène Michel Vitold…

ACTEUR professionnel dans les films :
Tamango de John Berry
Les Tripes Au Soleil de Claude Bernard Aubert

PRODUCTEUR et ANIMATEUR D’ÉMISSIONS pendant 3 ans à l’ORT, dont : « AU-DELÀ DES MERS ».

ASSISTANT-REALISATEUR à la TELEVISION FRANCAISE ORTF,

TRAVAILLE À PRESENCE AFRICAINE.

A PARTIR DE 1964, REVIENT À DAKAR, SÉNÉGAL.

1964 – 1966, PRODUCTEUR et REALISATEUR à RADIO-SENEGAL de Portrait d’un écrivain, émission hebdomadaire.
CINEASTE au Projet Pilote de la Télévision éducative (UNESCO). AUTEUR et REALISATEUR de plusieurs émissions télévisuelles entres autres sur l’éducation des adultes, et s’occupe de la revue enfantine Yaya.

1965 : REALISATEUR DE ‘‘ET LA NEIGE N’ETAIT PLUS »
GRAND PRIX DU FESTIVAL MONDIAL DES ARTS NEGRES. GRAND PRIX DU FESTIVAL DE DINARD (FIFEF).
GRAND PRIX DU PRESIDENT OULD DADA.
1966 – 1970 : REALISATEUR AUX ACTUALITES SENEGALAISES
1968 : REALISATEUR : LA TERRE ET LE PAYSAN
1970 – 1971 : REALISATEUR et SCENARISTE, avec Annette Mbaye d’Erneville, de ‘‘KODOU »

1972 – 1975 : Élu SECRETAIRE GENERAL DE LA FEPACI (Fédération Pan Africaine des Cineastes).
Cette organisation membre de l’OUA, regroupe 38 pays africains.
Il fait inscrire à l’ordre du jour la problématique du cinéma africain à l’OCAM et à L’OUA.
Il participe à toutes les conférences de ces deux organisations africaines de 1970 à 1975.

EXPERT DES NATIONS UNIES.
Il supervise la rédaction des scénarios et la confection de plusieurs films (AGENCE HABITAT) auprès de 10 pays africains, Il réalise un film sur la population pour le compte du Bureau National de Recensement.
Voyages d’études dans plus de 20 pays africains.

1975 – 1977 : SECRETAIRE GENERAL DE LA FEPACI.
Au 2ème Congrès de la FEPACI à Alger, reconduit pour un deuxième mandat au poste de Secrétaire général de la FEPACI. 1976 : PRESIDENT DU JURY OFFICIEL DU FESTIVAL DE CARTHAGE (Tunisie)
Membre de jury des festivals de Mannheim, De l’ACCt, de Moscou, de Carthage
1977 : Démissionne de la FEPACI afin de retrouver la création cinématographique.

1978 : Elu PRESIDENT DES CINEASTES SENEGALAIS ASSOCIES.

1981 – 1983 : REALISATEUR et PRODUCTEUR de ‘‘JOM », long métrage couleur. Scénario co-écrit avec le Professeur Babacar Doudou Sine
GRAND PRIX DU FESTIVAL DE MONTREAL 1983
Jom sélectionné et participe à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes 1981
Jom est distribué aux États unis, en Autriche, en RFA, en Afrique noire francophone, en Algérie Film en 2 versions sous titres Français et anglais.
1983 – 1986 : Jom participe au Filmex à los Angeles, USA

En Préparation, Fatma, l’Aurésienne de Dakar en collaboration avec Chantal Soyer, Carol Laurence, d’après un récit de Tahar Cheriaa, scénario L’enfant du viol offert à Samb par Tahar Cheriaa. Traduit de l’arabe en Français.
En Préparation, Le Procès du Pilon, en collaboration avec Abdou Anta Kâ adaptation de la pièce Projet de Film, La longue marche d’après un Scénario d’Annette Mbaye d’Erneville
Projet de Film, Le Transistor, d’après une nouvelle d’Abdou Anta Ka

Décédé dans la nuit du 7 octobre 1987, dans sa maison de la Patte d’oie à Dakar

Source : Ababacar Samb Makharam, esthète du cinéma. Collection Grands Cinéastes Panafricains, Editions Vives Voix, Dakar, 2022.

Filmographie
Acteur :
1957 : TAMANGO (LM) /// Réal : John BERRY /// Acteur

Réalisateur :
1961 : L’Ubriaco (L’Ivresse) (CM) (Film de fin d’études) /// Réalisateur, Scénariste
1966 : Et la neige n’était plus (CM) /// Réalisateur, Scénariste (Grand Prix du festival Mondial des Arts Nègres et le Grand Prix du Festival de Dinard – H.F.E.F)
1968 : La Terre et le paysan (Doc, 16 mm) /// Réalisateur, Scénariste, Producteur
1971 : Kodou /// Réalisateur, Scénariste, Producteur (Prix Georges SADOUL, France).
1982 : Jom (ou L’Histoire d’un peuple) /// Réalisateur, Scénariste, Producteur (Semaine de la Critique, Festival de Cannes)

English

Senegalese Actor, director, screenwriter and producer.

Ababacar SAMB Makharam (1934-1987) is an Actor (Stage & Film), Film Director, Screenwriter and Film producer (Baobab Films).

He is known for TAMANGO (1957, Actor), LES TRIPES AU SOLEIL (1958, Actor), ET LA NEIGE N’ÉTAIT PLUS (1966, Director / Screenwriter), KODOU (1971, Director / Screenwriter / Producer), JOM (1981, Director / Screenwriter / Producer).

Ababacar SAMB-Makharam was born in Dakar, Senegal, in 1934 and trained as an actor at the Centre d’Art Dramatique de la rue Blanche in Paris. From 1959 to 1962 he studied filmmaking at the Centro Sperimentale in Rome (Italy), after which he returned to France and worked as an assistant director in television. On returning to Senegal, Samb worked as a cameraman for Senegalese TV news. In 1965 he made his first film, ET LA NEIGE N’ÉTAIT PLUS, followed by KODOU (1971) and JOM (1981). Samb served as the Secretary General of the Pan African Federation of Filmmakers (FEPACI) from 1971 to 1977. He passed away in October 1987 at the age of 52 in Dakar, Senegal.

His Filmography (abstracts)
1957 : TAMANGO (feature) /// Dir: John BERRY /// Actor
1958 : LES TRIPES AU SOLEIL (feature) /// Dir: Claude BERNARD-AUBERT /// Actor
1961 : L’Ubriaco (L’Ivresse) (Short) (Graduation Film, Italy) /// Director, Screenwriter
1966 : Et la neige n’était plus (Short) /// Director, Screenwriter
1968 : La Terre et le paysan (Doc) /// Director, Screenwriter, Producer
1971 : Kodou /// Director, Screenwriter, Producer (Georges Sadou Award, France)
1982 : Jom (or The Story of a People) /// Director, Screenwriter, Producer (Critics Week, Cannes FilmFest)

WEB
www.semainedelacritique.com/en/directors/ababacar-samb-makharam
www.trigon-film.org/en/directors/Ababacar_Samb_Makharam
updated by Thierno I. DIA, on 30 July 2022
Films(s)
Partager :