Fiche Personne
Acteur/trice

Joséphine Kaboré

Burkina Faso

Français

Actrice burkinabèe.

Elle est née en 1933, à Bobo Dioulasso (Burkina Faso) sous le nom Yamba Compaoré, quand elle est baptisée Catholique elle prend le prénom de Joséphine. Elle devient Joséphine Kaboré quand elle se marie, en 1950.
Avant d’embrasser la carrière de comédienne de cinéma, Joséphine Kaboré exerçait comme agent des postes et transports où elle a été admise à une retraite anticipée en 1986. Passionnée du théâtre, elle intègre au début des années 1960 la troupe théâtrale de la radiophonique (TTR). Heureuse opportunité qui lui permet de travailler avec des cinéastes comme Augustin Taoko, Emmanuel Sanou, Djim Kola, Abdoulaye Sow, etc.
Son talent sera véritablement mis en lumière par Gaston Kaboré (avec qui elle n’a pas de lien de parenté), dans « Zan Boko », « Rabi » et « Buud Yam », Etalon de yennenga en 1997. Elle joue dans « Jigi » de Kollo Sanou, « Yelbeedo » d’Abdoulaye D. Sow, « Les étrangers » de Djim Kola, « Siraba » de Issa Traoré de Brahima, « Ouaga Saga » de Dani Kouyaté, « Wallay » de Berni Goldblat (sortie prévue en 2017) film tourné dans le sud ouest du Burkina Faso. Les JCFA 2016 (Ouaga) lui ont rendu hommage pour sa longue et riche carrière, lors de la cérémonie de clôture de la quatrième édition.
L’Etat burkinabè l’avait honorée en la nommant Chevalier de l’ordre national du mérite des arts, des lettres et de la communication avec agrafe cinématographie.
Joséphine est aujourd’hui veuve, grand-mère arrière grand-mère et mère de huit (8) enfants dont une fille.

par Abraham Bayili (ASCRIC-B / Africiné Magazine)

English

Burkinabese actress.
Born in 1933, in Bobo Dioulasso (Burkina Faso) as Yamba Compaoré. She became later Joséphine Compaoré.
Films(s)