Fiche Film
Cinéma/TV Histoire/société
LONG Métrage | 1992
Rabi
Gaston Kaboré
Titre anglais : Rabi
Pays concerné : Burkina Faso
Réalisateur(s) : Gaston Kaboré
Avec : Joséphine Kaboré
Durée : 62
Genre : société
Type : fiction

Français

Parti au marché vendre les pots d’argile que fabrique sa femme, le père de Rabi (dix ans), forgeron, trouve une tortue qu’il ramène à son fils. L’enfant est fasciné par l’animal au point d’en oublier de faire fonctionner le soufflet de la forge. Fâché, son père se débarrasse de la tortue et son fils s’en désespère. Devant tant de souffrance, un vieil homme du village, Pusga, lui trouve une seconde tortue, que Rabi veut domestiquer. Au fil de ses dialogues avec Pusga, Rabi découvre peu à peu la vie autour de lui, l’amour et le respect de la nature. Ayant pris conscience de l’univers, il décide de rendre la liberté à l’animal.



Burkina Faso/Royaume-Uni, 1992



[ VHS ou DVD disponible à la médiathèque des 3 mondes ]



Durée : 62’

Genre : fiction

Thèmes : enfance, nature, initiation

Année : 1992

Pays : Burkina Faso

 

Réalisateur : Gaston Kaboré

Scénariste : Gaston Kaboré

Interprètes : Yacouba Kaboré, Tinfissi Yerbanga, Joseph Nikiema, Colette Kaboré, Joséphine Kaboré, Chantal Nikiéma, Vincent Zoundi, Paul Yerbanga, Sylvia Guem

Image : Jean-Noël Ferragut

Son : Marc Nourigat

Montage : Marie-Jeanne Kanyala

Musique originale : René Guirma, Wally Badarou

Format :  35 mm

Production : BBC (Grande-Bretagne)  / TVE (Grande-Bretagne) / Cinecom Production (Burkina Faso) / Atriascop (France)

 

Langue : Moré

English

This is the strange story of a family. A tortoise erupts into the life of the family and its presence affects each member’s imagination.


Burkina Faso/United Kingdom, 1992

R/D : Gaston Kaboré · Sc : Gaston Kaboré · Ph/C : Jean-Noël Farragut · M/Ed : Marie-Jeanne Kanyala · S : Marc Nouyrigat · Mus : René B. Giurma, Wally Badarou · P : BBC, Cinécom Production · 62′ · 35 mm · F · Coul/Col · Int/Cast : Yacouba Kaboré, Tinfissi Yerbanga, Joséphine Kaboré, Joseph Nikiema, Colette Kaboré, Chantal Nikiema · Contact : les Films du Paradoxe