Fiche Personne
Arts plastiques Littérature / édition BD

Christophe Cassiau-Haurie

Ecrivain/ne, Journaliste, Bédéiste
(Homme)
France, Île Maurice

Français

Conservateur général des bibliothèques, Christophe Cassiau-Haurie est en poste à la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg.

 

– Auparavant, il a été successivement conservateur de bibliothèque au Centre Culturel Français de l'Île Maurice (2005 à 2009), responsable de la Bibliothèque Universitaire de Calais (1998 – 2000), chef du "projet d'appui à la documentation" en RDC (2000 à 2005), chargé de mission sur le projet franco-malien "Opération de lecture publique" (en particulier sur le wagon-bibliothèque Bamako – Kayes) en 1997.

 

– Il a préfacé, participé, dirigé ou coordonné plusieurs ouvrages sur la situation de l'édition en Afrique Carnets de voyage (Congo – Belgique, 1945-1959) d'Antoine – Roger Bolamba ; Moïse, pièce inédite de Malcolm de Chazal ; Autobiographie spirituelle de Malcolm de Chazal ; Les Bibliothèques congolaises : état des lieux ; Chroniques de l'Île Maurice ; Répertoire des thèses soutenues en RDC de 1954 à 2004 ; Le Service de référence en bibliothèque, etc. ainsi que dans le domaine de la littérature jeunesse (Situations de l'édition francophone d'enfance et de jeunesse, etc.). Il intervient régulièrement dans ces domaines lors de formation et de conférences.

Il a co-écrit le chapitre "Afrique" du Dictionnaire mondial de la bande dessinée (Larousse – 2010).

 

– Il est l'auteur de neuf ouvrages critiques ou historiques sur la bande dessinée : Îles en bulle l'histoire de la bande dessinée dans l'océan Indien publié à La Réunion (CDM édition, 2009) ; L'Histoire de la bande dessinée congolaise (L'harmattan – 2010), d'un catalogue d'exposition "Cinquante années de bande dessinée en Afrique francophone" (avec Christophe Meunier, L'harmattan – 2010), d'un recueil d'entretiens "Comment peut-on faire de la BD en Afrique ?" (Africultures N°84), d'un répertoire analytique "Quand la BD d'Afrique s'invite en Europe", du Dictionnaire de la bande dessinée d'Afrique francophone (2013, Africultures N° 94 – 95), de L'histoire de la bande dessinée au Cameroun (L'harmattan, 2017), du catalogue Regards sur la bande dessinée africaine francophone (Festival de Bassillac, 2018), d'un dossier spécial dans le N°45 de la revue Francophone du sud (novembre – décembre 2018) et du catalogue de l'exposition Histoire des fumettis malgaches (SOBD, 2020).

 

– En matière de bandes dessinées, il a co-scénarisé en 2008 L'Île Maurice racontée à mes petits enfants, (Pov, de L'estrac – Ed. Le printemps). La même année, il a également adapté en français, God's stuff (devenu Dieu kiladi), album de la dessinatrice belge Titane Laurent. Entre 2011 et 2014, il a participé à quatre collectifs : Musique créole et Légendes créoles (CDM éditions – avec deux histoires courtes à chaque fois) ainsi que Nouvelles d'Afrique et Les contes de Morne plage (chez L'harmattan BD – avec plusieurs histoires courtes). Plusieurs album comme unique scénariste sortiront par la suite.  Chez L'harmattan BD sont sortis Sommets d'Afrique (avec 6 dessinateurs différents pour autant d'histoires) en 2013, Les fins limiers (avec Koffi-Roger N'guessan – 2016) et Les dogues noirs (avec Massiré Tounkara, 2020). Il a également publié deux albums avec Barly Baruti,  en juillet 2014, Madame Livingstone puis en janvier 2018, Le singe jaune (Glénat) et deux autres avec Albert Tshisuaka : Kinshasa rugby club (2016) et Les éternels de Ponthierville (2021), les deux aux éditions Des bulles dans l'océan. 

 

– Il est l'auteur de cinq albums pour la jeunesse : Enquête aux Seychelles (avec Henry Koombes, Vizavi – 2009), de En plein cyclone (avec Thierry Permal, Orphie – 2010), Triboulet, le terrrrible chasseur de fauves (avec Hippolyte, Sarbacane – 2012), Un samedi sous tension (avec Henry Koombes, Vizavi – 2012) et Le désir de Luna (avec Fred Theys, Orphie – 2013).

 

– Il collabore à plusieurs sites et revues (Africultures ; Trame9 ; BoDoï ; Takam tikou ; La revue des livres pour enfants ; BDZoom ; Les Dépêches de Brazzaville ; Indigo ; Le cri du margouillat ; Project – iles) pour lesquels il a écrit plus de 300 articles. Il a également participé à la création de la revue mauricienne de poésie Point barre et la revue littéraire L'Atelier d'écriture.

 

– Il est l'auteur, avec Odile Le Chartier d'un documentaire (26 minutes) sur L'histoire de la Bande dessinée à Maurice, produit par la Mauritius College of Air (2009).

 

– En matière d'exposition, Il a dirigé "Mythes, contes et légendes : l'univers de Laval Ng" (Tananarive, juin 2007), a conçu "BD et univers créole" (Mahé – octobre 2008, Tananarive – juin 2009) et co-écrit L'histoire de la bande dessinée en Centrafrique (Bangui – octobre 2008) et 50 années de bande dessinée en Afrique francophone, exposition réalisée à l'occasion du 1er salon des auteurs africains de bande dessinée (Paris – décembre 2010). Il a également réalisé deux autres expositions : Regards sur la bande dessinée africaine francophone (Festival de Bassillac – 2018) et Histoire des fumettis Malgaches (Salon des ouvrages sur la bande dessinée – 2020).

 

– Il a également travaillé comme expert sur l'exposition néerlandaise PICHA sur la BD africaine au Afrika Museum de Berg en Dal (avril – août 2008).

 

– Il a été membre du jury du prix Africa comics 2008 (Bologne).

 

– Il a dirigé les 2ème et 3ème édition du festival mauricien de bande dessinée Il' en bulles en 2005 et 2007.

 

– Il a organisé et encadré les journées d'études sur "La bande dessinée en Afrique" qui se sont tenus au Musée des Arts premiers du Quai branly en février 2010.

 

– Il a co-organisé le 1er salon des auteurs africains de bande dessinée, qui s'est tenu à Paris du 03 au 05 décembre 2010.

 

– Il a dirigé et animé, avec Alain Brezault, le projet AfriBD, soutenu par le fonds francophone des inforoutes de l'OIF.

 

– Il est le directeur de la collection "L'harmattan BD", collection spécialisée dans la bande dessinée issue d'auteurs du continent africain (43 titres) qu'il a créée en 2010.

Livres(s)


Lumière sur 50 femmes et hommes, de 1900 à nous jours:

Aller soutenir ce projet bilingue avant le 1er juillet!