Niveau : B2     Format : Article     Thème : Culture

Restituer le patrimoine africain

Print Friendly, PDF & Email

Restituer le patrimoine africain est un ouvrage de Felwine Sarr et Bénédicte Savoy, publié en novembre 2018.

Le président de la République française Emmanuel Macron a commandé à Felwine Sarr, auteur et professeur d’économie, et à Bénédicte Savoy, historienne de l’art, un rapport sur les œuvres d’art africaines spoliées par la France durant la période coloniale. Pendant des décennies, la France a en effet pillé de nombreux peuples dont les œuvres remplissent encore aujourd’hui les musées français.

Ce rapport a donné lieu à la publication de l’ouvrage Restituer le patrimoine africain, qui aborde ce problème. Il ouvre également la réflexion sur la question plus large des relations entre la France et ses anciennes colonies africaines. Des relations qu’il faudrait ré-inventer, pour qu’elles soient plus équilibrées.

Le 5 décembre 2018, s’est ouvert le Musée des civilisations noires à Dakar. Cela a été l’occasion d’ouvrir un débat public sur la question du patrimoine africain et de son rapatriement vers les pays d’origine. L’ouverture de musées en Afrique permet que les œuvres soient désormais conservées sur place.

Exercices liés à l'article :

Exercice 1 - Compréhension. Vrai ou faux ?

1. Beaucoup d’œuvres d’art africaines sont conservées dans les musées français.
2. De nouveaux musées ouvrent en Afrique ces dernières années.
3. Felwine Sarr est historien.

Exercice 2 - Grammaire. Trouvez :

1. Un participe passé, dans le premier paragraphe commençant par chacune des lettres suivantes :
c:
s:
p:
2. Un verbe à l’infinitif, dans tout le texte, commençant par chacun des syllabes suivantes :
re:
ré:
ou:
3. Un pronom relatif, dans tout le texte, commençant par chacun des lettres suivantes :
d:
q:

Exercice 3 - Grammaire. Mettre au singulier les phrases suivantes :

1. Des rapports sur les œuvres d’art africaines spoliées par la France.
2. Des relations qu’il faudrait ré-inventer, pour qu’elles soient plus équilibrées.
3. Les musées africains permettent que les œuvres soient désormais conservées sur place.

Cliquez ici pour voir l’article original

Cliquez ici pour jouer avec les mots de l’article

  •  
  •  
  •  
  •