Stella Jean, le pagne devient luxe et volupté

Lire hors-ligne :

Un savoir-faire des coupes à l’italienne mêlé à l’héritage créole des modèles, Stella Jean vient de faire son entrée au Bon Marché à Paris.

Collection 2015, Stella Jean (c) DR

Depuis quelques mois, les créations de Stella Jean investissent le Bon Marché à Paris. Des collections aux couleurs flamboyantes, où la créatrice utilise avec brio le tissu pagne et le wax, alliant lignes strictes de la haute couture italienne et des formes futuristes et raffinées. « La mode doit aussi permettre de faire coexister nos cultures », explique cette trentenaire, métisse, née en Italie. Sa grand-mère d’origine haïtienne lui a inculqué sa passion et son mode de vie. Musique, odeurs des mets créoles, littérature et peinture haïtienne continuent de l’influencer. « Être métisse n’a été ni simple ni indolore. C’était plus dur de trouver mon identité, mais mon point faible est devenu ma force », avoue Stella. Plus jeune, elle se rêvait diplomate. Le hasard lui a permis de devenir modèle. Son besoin de créativité et de concevoir ses propres vêtements est tel qu’elle concourt à deux reprises au prestigieux « Who’s next », organisé par Vogue Italie et Altaroma. Stella impose son style et présente ses tenues au Théâtre Armani. Une belle ascension pour cette italo-haïtienne qui n’a jamais étudié la mode et avoue s’affranchir de l’étape du design. « Notre corps est en trois dimensions, nous ne pouvons pas uniquement créer sur le papier », affirme-t-elle. À travers la mode et ses tenues métissées d’influences, Stella Jean souhaite réconcilier des mondes « si près et si loin ». Aujourd’hui, elle voyage régulièrement en Afrique de l’Ouest, où elle travaille avec des coopératives. « Ces coopératives nous apportent beaucoup et n’ont pas besoin de notre charité. En revanche nous avons besoin de leur savoir-faire. Les tisserands font du « fait main de luxe » et j’en suis très admirative ».

<small »>Plus d’infos : www.stellajean.it.
Retrouvez ses créations au Bon Marché au 24, rue de Sèvres, Paris 7e///Article N° : 12770

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire