Un jour

De Ralph Thamar

Le disque du mois
Print Friendly, PDF & Email

Né sous le soleil de la Martinique il y a 50 ans, Ralph Thamar fête avec cet album ses 36 ans de carrière. Lorsqu’on lui parle de ses débuts, il se souvient de ses tours de chant dès l’âge de 14 ans. C’est l’époque des spectacles au Gran Combo, les rencontres avec Bobby Cruz ou encore Ricardo Ray. C’est aussi l’apprentissage auprès du pianiste Marius Cultier, puis l’épisode Malavoi : « C’est mon université. J’y ai débuté avec tous mes copains. La musique se faisait sur le temps libre. Les gens ont retenu cette période parce que c’est un groupe qui attire la sympathie, qui pratique une musique bien écrite, avec des interprètes de qualité. » Seulement, le jeune chanteur de l’époque veut se faire un nom. Il décide de quitter sa Martinique natale en 1987 et se rend en métropole afin d’y entamer une carrière professionnelle. « La transition s’est faite de manière simple, avoue-t-il sereinement, les mêmes compositeurs ont continué à écrire pour moi« . Il enregistre l’album « Exil« , on le surnomme le « crooner des îles ». Après 20 années (et 14 albums) passés hors de son pays natal, il décide de rentrer et de s’y installer définitivement.
Ce nouvel opus est une façon pour Ralph Thamar de montrer son attachement à son île. S’inspirant des rythmes traditionnels, il puise la majeure partie de son répertoire dans le patrimoine local : il interprète ou reprend Gérard La Viny, Henry Salvador, Eugène Mona ou encore Anderson Bagoé. Chaque titre raconte la vie des gens du pays. Un voyage en chansons.

Un jour, de Ralph Thamar (Couleurs Music)///Article N° : 2545

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire