Barbecue Pejo

De Jean Odoutan

Print Friendly, PDF & Email

Elle n’y va pas de main morte pour désigner son mari paysan : flémard, gagne-petit, ramasse-miettes… Il se démène pourtant pour trouver des solutions à leur misère, mais le taxi acheté à grands frais flanche tout de suite et le moteur utilisé comme moulin à farine rend vite l’âme… Barbecue Pejo est traité sur le mode du burlesque mais le rire est un tragique vu de dos : lorsque cette femme en finit par se prostituer pour nourrir sa famille, le film prend l’épaisseur qu’il avait du mal à trouver jusque là. Laurentine Milebo, qui a été longtemps à l’école du théâtre populaire de rue à Pointe Noire, donne à son rôle une remarquable vitalité. Elle rend à un film où tout est dit cette incarnation que risquait de gommer l’utilisation du français nécessitée par l’accession à l’avance sur recettes du CNC français. Quant à Adama Kouyaté, il excelle dans son rôle de vieux juge réconciliateur :  » Toi aussi tu le pleures, ce sang qui traverse tes veines « . En somme, un mélange de genres typique de la nouvelle veine du cinéma populaire africain de bonne facture où le divertissement ne peut s’empêcher de garder un œil sur le message.

Bénin-France, 1999, 86 mn, avec Jean Odoutan, Laurentine Milebo, Didier Dorlipo, Adama Kouyaté. Sortie France le 26 janvier.///Article N° : 1193

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire