Di korpu Ku Alma

De Lura

Print Friendly, PDF & Email

Sortie : Mars 2005
Tournée Européenne : Mars – Juin 2005
Après trois ans d’absence sur le marché du disque, au crépuscule de cet hiver 2005 Lura annonce « Di Korpu ku Alma  » (de corps et d’âme), son troisième album, dominé par l’écriture du regretté Orlando Pantera qui signe cinq compositions sur treize dont le frénétique Batuku qui voudrait dicter la tendance à venir et que Lura défend bec et ongle avec un zeste de prétention en affirmant:  » Le « Batuku » est à la mode et s’il ne l’était pas encore, il le sera maintenant « .
Née en 1975 à Lisbonne, la belle Lura est, comme on dirait dans l’Hexagone, de la génération issue de l’immigration cap-verdienne au Portugal. Avant d’enseigner la natation, enfant, elle rêvait à devenir danseuse. C’est en pratiquant le théâtre dans la compagnie Plano Seis, parallèlement à son premier métier qu’elle exerce sa voix au chant qui l’arrachera aux plans d’eaux pour la propulser sur la scène musicale internationale en 1996 avec l’album Nha Vida suivit six ans plus tard par In Love.
Sur scène la charmante Lura joue à fond la carte de la séduction. Sa voix, belle, fine et caressante ne sonne pas toujours juste quand elle navigue entre le ténor et la basse. Elle n’en a d’ailleurs pas toujours été fière. <<…avant je trouvais que j'avais une voix terrible, j'avais honte de chanter "joyeux anniversaire"…>>.
L’une des rares femmes de l’archipel du Cap Vert à composer, Lura a le mérite d’écrire ses chansons dans le Créole originel du terroir. Elle signe quatre titres de ce nouvel opus et quelques-uns avec son compatriote, le pianiste Fernando Andrade.
Les textes de l’album oscillent entre la satire sociale, les éloges de la révolte des militants
cap-verdiens (No Ri Na ; Vazulina ; Es Vida) et la caricature des pratiques profiteuses des immigrants de Lisbonne (So Um Cartinha).
Gardons un œil ouvert sur Lura même si son nouvel album qui mérite d’être écouté reste un disque de variété, mais qui n’est certainement pas celui qui révolutionnera la musique cap-verdienne.

Di korpu Ku Alma, de Lura (Lusafrica / BMG)///Article N° : 3782

  •  
  •  
  •  
  •  
Les images de l'article




Laisser un commentaire