Événements

Pistes Noires
Une innovante rencontre des antipodes au cours de laquelle les arts d’Afrique viennent animer les nuits blanches de la montagne… Avec entre autres une expo Afriphoto.

Français

Suite au succès rencontré lors de la première édition de PISTES NOIRES en 2003, l’association [eclectic]et la station de ski LA NORMA présentent la 2ème édition de PISTES NOIRES, Rencontres des Arts d’Afrique, dans la station de ski LA NORMA (Savoie) du 31 janvier au 6 février 2004.

Une programmation riche et sensible à la fois représentative de la création contemporaine et à l’écoute de la diversité artistique du continent noir africain. Films, concerts, spectacles de danse, contes, exposition et diaporama photo, artisanat, maquis africain, et séances de « découverte » destinées aux groupes scolaires de la région, PISTES NOIRES est une occasion inédite de réunir deux univers à première vue opposés, en dévoilant toute la richesse et la diversité d’une culture lointaine dont il reste à découvrir toutes les facettes. Or cette rencontre permette de constater qu’il existe en réalité de nombreux parallèles entre les veillées d’Afrique et celles de la montagne…

Dans la salle de CINEMA de 250 places située en plein centre de la station PISTES NOIRES propose un PANORAMA DU CINEMA AFRICAIN qui permettra de découvrir quelques-uns uns des ses plus beaux films des dernières années. Cinématographie peu diffusée et donc peu connue en Europe, ces films nous proposent une autre image de l’Afrique, vu de l’intérieur, loin des idées reçues.
Films féeriques, métaphoriques, comédies sociales, contes remis au goût du jour, films urbains, PISTES NOIRES sera l’occasion de visionner une sélection de longs et de court-métrages de fiction ouest-africains représentative de la diversité des styles et des thèmes qui se sont dégagés depuis que ces cinémas ont vu le jour à la veille des indépendances.
De nombreux films seront particulièrement destinés au jeune public de la station et aux groupes scolaires locaux.

LA MUSIQUE sera présente dans toute la station dans une ambiance de fête. Ce sera l’occasion de découvrir la mélange de musiques traditionnelles et contemporaine. Le groupe franco-burkinabè KANKELE (« une seule parole » en dioula), crée par le musicien, auteur et compositeur, Oumarou Bambara, se produira le temps d’un concert. Composé de cinq musiciens et d’un danseur instrumentiste, KANKELE se veut une invitation à la fête et à la découverte de sonorités chaudes et enivrantes des balafons. De l’Afrobeat au Reggae et du Funk aux rythmes mandingues, KANKELE est une pure fusion débordante d’énergie et d’authenticité.

La formation acoustique Xoo se produira lors de la séance de film inaugurale du festival, et le soir dans le MAQUIS AFRICAIN. Un duo de musique acoustique pour mélomanes friands de folk d’inspiration sénégalais. Le chanteur sénégalais Ousseynou Ndiaye chante ses balades mélodiques en jouant de la percussion, accompagné à la guitare par Xavier Tutein. Chansons à textes wolof et sérères, l’écriture d’Ousseynou N’Diaye amène l’esprit vers la sagesse où la question de l’homme et du temps est douce à poser. A écouter délicieusement…

Le jeune chorégraphe congolais Chrysogone Diangouaya présentera son SPECTACLE DE DANSE « Koklondumn » (« L’homme »), nous faisant ainsi découvrir une danse africaine contemporaine en plein mouvement. Partie du prémisse que l’Afrique est le berceau de l’humanité, « Koklondumn », qui est à la fois, une réflexion sur l’exercice des pouvoirs en Afrique et un cri de révolte pour une réelle démocratie, pose la question « à quand l’Afrique démocratique ? ». Une pièce engagée qui se veut aussi être une expérience humaine basée sur la recherche, la rencontre, l’échange, la formation, autour de la danse contemporaine de culture africaine.

Petits et grands découvriront le CONTEUR togolais Rogo Koffi Fiangor qui viendra nous transmettre des contes pleins de sagesse et d’humour et souvent remis au goût du jour.

Tous le jours, « Léon l’Africain », une MARIONNETTE géante de la compagnie « Les Grandes Personnes », accompagné d’autres marionnettes fabriquées lors d’ateliers aux Burkina Faso, animera en fin après-midi devant la Maison la Norma, point névralgique de la station à la fermeture des pistes, l’APPEL du GRIOT, une manière festive d’informer le public des événements de la soirée.

Pendant toute la durée des rencontres, l’exposition de PHOTO « Photographes ambulants » se tiendra dans la station. Cette exposition regroupe des photographies prises par des studiotistes du Bénin, Ghana, Mali, Nigeria et Togo en offrant une gamme de portraits qui révèlent comment des anonymes choissent de se mettre en scène en se faisant photographier par des photographes ambulants ou en studio. aura lieu dans la station. Un DIAPORAMA sera également projeté en extérieurs sur un mur de neige le soir du ski nocturne et de la descente aux flambeaux pour permettre au travail des artistes d’investir la station d’une façon originale.
> C’est un expo Afriphoto : Photographes ambulants sur www.afriphoto.com

Le MAQUIS AFRICAIN, une paillote-buvette comme on en trouve partout en Afrique de l’Ouest, sera spécialement conçu et géré par l’association Esprit d’Ebène de la Goutte d’Or à Paris pendant les rencontres afin de permettra au public de déguster des spécialités africaines en soirée aux sons mélodiques de la formation acoustique Xoo. En fonction de la demande des restaurateurs, un MAQUIS ITINERANT se déplacera différents soirs dans des restaurants de la station afin de proposer aux clients un apéro à l’africaine…

Pendant toute la semaine un STAND d’ARTISANAT fera découvrir et proposera au public toute la richesse de l’artisanat africain.




II – PROGRAMMATION

Samedi 31 jan. :
21h : Soirée inaugurale : concert du groupe Xoo, suivi de Puuk Nini de Fanta Régina Nacro (32 min, Burkina Faso, 1995).

Dimanche 1 fév. :
16h30 : « L’appel du griot »
20h : concert de Xoo au Maquis
21h : Soirée courts-métrages : Le Damier de Balufu Bakupa-Kanyinda (40 min, RDC, 1996), Petite Lumière de Alain Gomis (15 min, Sénégal, 2002), Feizhou Laowaï de Joseph Kumbela (13 min, RDC, 1998)

Lundi 2 fév. :
14h : Séance découverte cinéma/musique pour les écoles maternelles de la région.
16h30 : « L’appel du griot »
17h30 : Conteur : Rogo Koffi Fiangor (Togo)
20h : Concert de Xoo au Maquis
21h : Soirée « Immigration à l’écran » : Le Clandestin de José Laplaine (15 min, R.D.Cogo, 1996) suivi de L’Afrance de Alain Gomis (1h30, France/Sénégal, 2002)

Mardi 3 fév. : 10h : Contes pour jeunes enfants : Rogo Koffi Fiangor (Togo)
14h : Séance découverte cinéma/contes pour les classes CP-CE2 de la région :
16h30 : « L’appel du griot »
19h : Diaporama : Photographes ambulantes
19h : Maquis
21h : Heremakono, En attendant le bonheur de Abderrahmane Sissako (Ih35, Mauritanie, 2002)

Mercredi 4 fév. : 16h30 : « L’appel du griot »
21h : Spectacle de danse, « Koklondumn » (« L’homme »), de Chrysogone Diangouaya

Jeudi 5 fév. : 14h : Séance découverte cinéma pour les classes CM1-CM2 de la région.
16h30 : « L’appel du griot »
21h : Concert : Kankélé

Vendredi 6 fév. : 16h30 : « L’appel du griot »
19h : Diaporama : Photographes ambulantes
19h : Maquis
21 h : Kini & Adams de Idrissa Ouedraogo (1h33, Burkina Faso, 1997)


Durant toute la semaine : L’exposition photo Photographes Ambulantes
Stand d’artisanat
Entrée gratuite – Renseignements :
Maison de La Norma, 73500 La Norma – tel. : 04 79 20 31 46 – fax : 04 79 20 36 55 –