Événements

Cinémed 2007 – Festival international du Cinéma Méditérranéen de Montpellier
29e édition – peu de films africains au programme, mais tout de même…

Français

La Maison jaune, de Amor Hakkar (France/Algérie, 2007)
1 h 20 mn -. Avec Aya Hamdi, Tounès Ait-Ali, Amor Hakkar, Bissa-Ratiba Ghomrassi, Inès Benzaim, Nourredine Menasria
Aya, une jeune fille de douze ans, bêche un lopin de terre aride.
Une voiture de gendarmerie s’approche. L’un des gendarmes lui remet une lettre et l’informe que son frère aîné qui effectuait son service militaire dans la gendarmerie, est mort dans un accident. Au guidon de son tricycle à moteur, Mouloud, le père, paysan modeste des Aurès, récupère le corps de son fils. Fatima, la mère est plongée dans une immense tristesse. Ce père, très affecté et aidé de sa fille Aya, parviendra t-il à redonner le sourire à sa femme et aux siens?

La Graine et le mulet, de Abdellatif Kechiche (France, 2007)
2 h 31 mn. Avec Mohamed Benabdeslem, Farida Benkhetache, Habib Boufares, Hafsia Herzi, Sabrina Ouazani.
Sète, le port. Monsieur Beiji, la soixantaine fatiguée, se traîne sur le chantier naval du port dans un emploi devenu pénible au fil des années. Père de famille divorcé, il traverse une période délicate de sa vie. Une impression d’échec qui lui pèse depuis quelque temps, et dont il ne songe qu’à sortir en créant sa propre affaire : un restaurant. La famille va peu à peu se souder autour de ce projet, devenu pour tous le symbole d’une quête de vie meilleure.

Il neige à Marrakech, de Hicham Alhayat (Maroc/Suisse – 2006)
14 mn 30 s – Réalisation : Hicham Alhayat – Scénario : Hicham Alhayat – Image : Pascal Montjovent – Décor : Nicola Corciulo – Montage : Julien Sulser – Musique : Abdessamad Miftah Elkheir, Julien Sulser – Son : Jurg Lempen – Interprétation : Atmen Kelif, Abdeljaabar Louzir, Majdoline Drissi, Abdesamad Miftah Elkheir
Pour exaucer le dernier souhait de son père mourant – aller skier en Suisse au moins une fois dans sa vie -, Karim, son fils de 28 ans qui vit à Genève, essaye mais en vain de lui obtenir un visa. Il décide alors d’emmener son père à Oukaimeden, station de ski de l’Atlas marocain, en lui faisant croire qu’ils sont bien dans les Alpes suisses…

Ordure, de Lotfi Achour (Tunisie – 2006)
22 mn 30 s – Réalisation : Lotfi Achour – Scénario : Natacha de Pontcharra, Lotfi Achour – Image : Sofian Elfani – Décor : Raouf Hliwi – Montage : Antoine Deneubourg – Musique : Henry Torgue – Son : Moezz Cheikh – Interprétation : Noomane Hamda, Nadia Boussetta, Lotfi Abdelli, Atef Hassine –
Mounir, gardien de nuit renfermé et désœuvré, trouve par une nuit de grande solitude, un moyen insolite pour entrer dans la vie de Latifa, la jolie voisine dont il est secrètement amoureux. Il sera entraîné malgré lui dans les dangereux excès de la passion.