Événements

Festival « Les Etalons de Yennenga – Grands Prix du Fespaco » (1er Cycle) – IFLSS ex CCF Dakar
Entrée libre. 1er cycle : du 26 au 29 mars. 2ème cycle : du 22 au 26 avril

Français

Créé en 1969, le FESPACO – festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou – décerne à chacune de ses biennales, le trophée de « L’Etalon de Yennenga » à la meilleure œuvre cinématographique de long métrage. Les Cycles  » Les Etalons de Yennenga  » sont issus d’une collection de DVD éditée par le Ministère français des Affaires étrangères et européennes et Culturesfrance, en partenariat avec le Fespaco. Ces films ont été restaurés et numérisés avec l’aide du « Plan Images Archives », programme mis en place par le Ministère français des Affaires étrangères et européennes pour sauvegarder les patrimoines audiovisuels des pays du Sud.


Programme du 1er cycle



Le Wazzou polygame de Oumarou Ganda // Niger, 1970, 38 min

Mercredi 26 mars // 18h30 // Salle de Cinéma // Entrée libre

Un croyant musulman, de retour de la Mecque, prend le titre de « El Hadj ». Mais il ne se gêne pourtant pas pour convoiter la jeune Satou, destinée à Garba. Celui-ci, furieux, quitte le village. Mais un drame plus grave éclate : la seconde épouse du Hadj, Gaika, n’accepte pas l’intruse et pour empêcher le mariage décide de la tuer. Fespaco 1972



Buud Yam de Gaston J-M Kaboré // Burkina Faso, 1997, 99 min

Mercredi 26 mars // 20h30 // Théâtre de Verdure // Entrée libre

En présence du réalisateur

Trouvé en brousse à demi-mort quand il était enfant, Wend Kuuni a été adopté par une famille. Le jour où Poghnéré, sa sœur adoptive, tombe gravement malade, il part à la recherche d’un guérisseur légendaire pour la sauver et quitte son village d’adoption. Commence alors un parcours initiatique qui le conduira vers ses propres racines. Fespaco 1997



Les Mille et une mains de Souheil Benbarka // Maroc, 1971, 75 min

Jeudi 27 mars // 18h30 // Salle de Cinéma // Entrée libre

À Marrakech, le vieux teinturier Moha et son fils Miloud transportent des paquets de fils de laine. Commence ainsi le minutieux tissage de tapis vendus à l’étranger et les pénibles travaux des hommes, des femmes et des petites filles. Devenu paralysé à la suite d’une chute, le vieux teinturier laisse son fils prendre la relève. Fespaco 1973



Heremanoko de Abderrahmane Sissako // Mauritanie, 2002, 95 min

Jeudi 27 mars // 20h30 // Salle de Cinéma // Entrée libre

À Nouadhibou, village sur la côte mauritanienne, Abdallah, un jeune malien de 17 ans, attend auprès de sa mère son départ vers l’Europe. Dans ce lieu d’exil et de fragiles espoirs, le jeune homme, qui ne comprend pas la langue, essaie de déchiffrer l’univers qui l’entoure. Les destins se croisent, les regards fixés sur l’horizon. Fespaco 2003



Muna Moto de Jean-Pierre Dikogue-Pipa // Cameroun, 1974, 89 min

Vendredi 28 mars // 18h30 // Salle de Cinéma // Entrée libre

Ngando et Ndomé s’aiment. Ngando demande Ndomé en mariage mais la famille de Ndomé lui rappelle qu’il doit s’acquitter de la dot. Orphelin, il fait appel à son oncle pour l’aider à remplir cette obligation traditionnelle. Mais l’oncle, qui ne parvient pas à être père malgré ses trois épouses, décide d’épouser la jeune fille. Fespaco 1976



Ali Zaoua de Nabil Ayouch // Maroc, 2000, 90 min

Vendredi 28 mars // 20h30 // Salle de Cinéma // Entrée libre

Ali, Kwika, Omar et Boubker sont des enfants des rues. Au-delà des difficultés quotidiennes, une amitié indéfectible les lie. Très vite, Ali est tué dans une bagarre entre bandes rivales. Ses trois amis n’auront qu’un seul but : lui offrir l’enterrement qu’il mérite. Ils seront aidés par un adulte qui s’était lié d’amitié avec Ali. Fespaco 2001



Baara de Souleymane Cissé // Mali, 1978, 93 min

Samedi 29 mars // 18h30 // Salle de Cinéma // Entrée libre

Un jeune paysan malien travaille comme « baara », c’est-à-dire porteur de bagages à Bamako. Un jour, il sympathise avec un jeune ingénieur qui le prend sous sa protection et le fait entrer à l’usine. L’ingénieur, qui a fait ses études en Europe, tente d’appliquer ses idées libérales et entre en conflit avec la direction de l’usine. Fespaco 1979



Pièces d’identités de Mweze Dieudonné Ngangura // Congo-Kinshasa, 1998, 97 min

Samedi 29 mars // 20h30 // Salle de Cinéma // Entrée libre

Mani Kongo, vieux roi d’une province congolaise, décide de partir à la recherche de sa fille, Mwana, dont il est sans nouvelles depuis des années. Le roi, qui ne veut rien abandonner de ses traditions, va croiser de nombreux personnages comme Chaka-Jo, jeune métis sans carte de séjour ou encore Noubia, chanteuse illuminée…. Fespaco 1999



En partenariat avec le Ministère français des Affaires étrangères et européennes, Culturesfrance et la Cinémathèque africaine (Fespaco).



Informations : +221 33 823 03 20
www.institutfr-dakar.org
Institut français Léopold Sédar Senghor
89, rue Joseph T. Gomis
BP 4003 Dakar