Événements

Ciné-Rebonds Caraïbe
11 films, débats, exposition

Français

La CCAS vous invite à un voyage au coeur de La Caraïbe, à travers une sélection de longs et de courts métrages venus de cette région du monde.
Cette initiative est le fruit d’un partenariat avec le Festival Itinérant du Cinéma Caribéen, coordonné depuis 2006 par l’Institut cubain de l’Art et de l’Industrie cinématographique (ICAIC), sous l’égide de l’Unesco.
Trois Comités d’entreprise, la CCAS, le CRE-RATP et le Comité d’entreprise de la Caisse d’Epargne Île-de-France ont eu cette année la volonté d’organiser la reprise de ce festival en France.
Il s’agit de mieux faire connaître en France la création audiovisuelle caribéenne.
Les films sélectionnés appartiennent aux genres de la fiction et du documentaire.
Ils proviennent de divers pays de La Caraïbe : Cuba, Curaçao (Antilles néerlandaises), République Dominicaine, Guadeloupe (France), Haïti, Îles Caïmans, Jamaïque et Belize.
Au programme des films bien sûr, mais aussi des débats et des échanges conviviaux avec des artistes et des intellectuels de La Caraïbe ; une exposition d’artistes contemporains de La Caraïbe et un espace livres.
Le Festival Ciné-Rebonds Caraïbe sera inauguré le 1er octobre au Centre Culturel Auguste Dobel (CRE-RATP), avec la projection de quatre courts-métrages, avant de prendre ses quartiers au Centre Culturel La Clef.
A noter, la présence exceptionnelle de Miguel Barnet, Président de l’Union des Ecrivains et Artistes Cubains (UNEAC) et du cinéaste cubain Rigoberto López, directeur du festival et instigateur principal de ce projet aux Caraïbes.

11 films sélectionnés
Films en version originale (anglais et espagnol), sous-titrés en français.

TÈT GRENNÉ
Christian Grandman
2001 / Guadeloupe / Fiction / 1h25
Avec Alex Descas (Richard), CCH Pounder (Sally), M’bembo (Muriel), Christian Joseph Mathurin (Roland), Thérence Brouta (Teddy).
La Guadeloupe aujourd’hui, vue à travers le destin de Roland devenu alcoolique, sa fille Muriel qui souffre de troubles mentaux et Richard, une famille de sans-abris des faubourgs de Pointe-à-Pitre.
Christian Grandman, d’origine Guadeloupéenne, est né en France. En 1992 il obtient une maîtrise de cinéma et d’histoire de l’art à Paris 8. Depuis, il est réalisateur, scénariste et directeur de production.

LE PRÉSIDENT A-T-IL LE SIDA ?
Arnold Antonin
2006 / Haïti / Fiction / 1h55
Avec Jimmy Jean-Louis (Dao), Jessica Généus (Nina), Ricardo Lefevre, Manfred Marcelin, Chantal Pierre-Louis.
Le président dont il est question est Dao, célèbre chanteur du groupe « Compas » en Haïti. Il a les femmes à ses pieds et les hommes l’imitent. Il se sent invincible, mais l’est-il vraiment ?
Arnold Antonin, cinéaste haïtien né en 1942, est reconnu pour son engagement social, politique et culturel. En plus d’être cinéaste, il est également professeur d’université, organisateur de débats, directeur d’un centre culturel et président de l’Association des cinéastes haïtiens.

PORT AU PRINCE SE PAM
Rigoberto López
2000 / Haïti / Documentaire / 57′
Un regard documentaire sur Port-au-Prince, capitale de la république d’Haïti, aujourd’hui victime de la surpopulation, de l’absence d’infrastructure urbaine et de la dégradation environnementale.
Rigoberto López est entré à l’Institut cubain d’art et d’industrie cinématographiques (ICAIC) en 1971. Il réalise des documentaires et courts-métrages et s’investit pour la représentation du cinéma cubain à l’international.
AVA AND GABRIEL
Felix De Rooy
1990 / Curaçao / Fiction / 1h30
Avec Nashaira Desbarida (Ava), Cliff San-A-Jong (Gabriel), Theu Boermans (père Fidelius), Carol Brown Winkel (Carlos).
1948, Gabriel, peintre du Surinam, est choisi pour exécuter une fresque murale de la Vierge Marie dans une Eglise de Curaçao. Il décide de peindre une vierge noire avec pour modèle Ava, une jeune métisse fiancée à un policier blanc, ce qui va déclencher toutes sortes de controverses.
Felix de Rooy est réalisateur pour le théâtre et le cinéma. Il a réalisé plus de 12 films, dont deux longs-métrages : « Almacita di Desolato » et « Ava & Gabriel ». Dans ces films il privilégie la langue Papiamento, une langue créole, parlée par la plupart des gens à Curaçao.

SWALLOW
Frank E. Flowers
2002 / Îles Caïmans / Fiction / 24′
Avec Joe Reegan (Kyle), Chaka Forman (Tyrus), Nicholle Ginette (Agent Philly), Persephone Apostolou (Amy), Joe Polis (Agent Miller), Randy Becker (le professeur guide)
À court d’argent et de bonnes notes pour s’inscrire à l’université, un étudiant de High School en Floride se trouve du boulot comme narcotrafiquant. Il devient ce que l’on nomme communément une « mule ».
Frank E. Flowers est né aux Îles Caïmans en 1979. Il est diplômé de the University of Southern California Scholl of Cinema-Television. Aujourd’hui installé aux Etats-unis, il réalise et produit ses films.

LIFE AND DEBT
Stéphanie Black
2001 / Jamaïque / Documentaire / 1h26
Avec les témoignages de Michael Manley, ancien Premier Ministre Jamaïcain et Stanley Fischer, le numéro 2 du FMI.
À travers l’exemple concret de la Jamaïque dont l’industrie et l’agriculture souffrent des effets pervers du mécanisme de la dette, ce documentaire illustre les conséquences de la mondialisation et de la politique menée par le FMI dans les pays en voie de développement.
Stéphanie Black réalise des documentaires, des émissions télévisées pour enfants et des clips musicaux. Elle donne également des cours de réalisation documentaire à The Scholl of Visual Arts et Y/FVA à New-York.

DAYS OF THE DEAD
Suzette Zayden
2002 / Belize / Documentaire / 11′
Des Mayas du Yucatec contemporain dans le Nord de Belize nous invitent à participer à la célébration de la tradition maya et métisse des Jours des Morts.
Suzette Zayden est originaire de Belize et diplômée de l’Escula Internacional de Ciné y Television de La Havane. Dans un pays comme Belize, sans tradition filmique, elle fait figure d’exemple. Elle a créé le Festival International du Cinéma de Belize et réalise des films sur son pays.

NOSOTROS Y EL JAZZ
Gloria Rolando
2004 / Cuba / Documentaire / 44′
Nosotros y el Jazz, qui signifie « Nous et le jazz », est l’histoire d’un groupe de jeunes Noirs de La Havane qui se retrouvait autour du jazz dans les années 40 et 50. Aujourd’hui âgés de 60 à 70 ans, ils parlent avec énergie de leur passion commune pour le jazz et du lien qu’il a créé entre eux.
Gloria Rolando est née à La Havane en 1953. Elle a suivi des études d’Histoire de l’Art à l’Université de La Havane. Elle réalise des films depuis plus de vingt ans et dirige maintenant le groupe de production indépendant « Imagines des Caribe ».

LA CARTA
Francisco Rodríguez
2005 / République Dominicaine / Fiction / 3’30
Avec Jalsen Santana (Juan), Milagros Romano (la mère), Miguel A. Bonifacio (le facteur)
Juan est un jeune rural qui émigre de la campagne afin d’améliorer ses conditions de vie, ainsi que celles de sa mère. Arrivé en ville, il obtient un emploi singulier et lucratif, comme il le raconte dans une lettre à sa mère.

A CIEN MIL
Amauris Pérez
2006 / République Dominicaine / Fiction / 10′
Avec Mario Núńez (l’homme à la mallette), Gilberto Hernández (Luis), Vicente Santos (José), Miguel Angel Martinez (Momón), Mundo Poy (René), Fausto Rojas (Policier 1), Diógenes Medina (Policier 2)
Un chiffre, une transaction et la possibilité d’émigrer poussent quatre individus dans un piège subtilement élaboré. Ce court-métrage est basé sur une histoire vraie, dont les victimes sont ceux qui tentent d’acheter leur rêve.
Amauris Pérez est diplômé de l’Escuela Nacional de Arte Dramático de Saint-Domingue (République Dominicaine). Comédien de théâtre, il s’est lancé dans la réalisation audiovisuelle avec son court-métrage « A cien mil ».

LA ÚLTIMA CENA
Tomás Gutiérrez Alea
1976 / Cuba / Fiction / 1h50
Avec Nelson Villagra (le comte), Silvano Rey, Luis Alberto Garcia, José Antonio Rodriguez, Samuel Claxton, Mario Balmaseda, Idelfonso Tamayo, Julio Hernandez, Tito Junco
Fin du 18ème siècle, le propriétaire d’une plantation sucrière à La Havane invite pour le Jeudi Saint douze de ses esclaves à sa table. Une courte trêve qui ne tiendra pas ses promesses.
Tomás Gutiérrez Alea est né à La Havane en 1928 et mort en 1996. Il a été formé au Centre expérimental de la cinématographie de Rome. Il est l’un des fondateurs de l’Institut cubain d’art et d’industrie cinématographiques (ICAIC).

Débats

Mercredi 1er octobre, de 20h à 22h :
Haïti Aujourd’hui

Jeudi 2 octobre, de 19h à 21h :
Cinéma et Caraïbes

Samedi 4 octobre, de 16h à 18h :
Culture et Caraïbes

Au-delà du cinéma, la culture caribéenne contemporaine dans sa globalité et sa diversité
Débat animé par Olivier Barlet, journaliste, écrivain, critique de cinéma (revue mensuelle Africultures, Editions L’Harmattan).
Intervenants (confirmés à ce jour) :
– Miguel Barnet Lanza, Président de l’Union des Ecrivains et Artistes Cubains (UNEAC)
– Rigoberto López Pego, réalisateur et directeur du Muestra Itinerante de Cine del Caribe
– Luis Alberto Notario Barrera, coordinateur du Muestra Itinerante de Cine del Caribe
– Jessica Marthe Flores Remponeau, spécialiste du Muestra Itinerante de Cine del Caribe
Traductions des débats :
Assurées par l’association France Amérique Latine
(Petit texte de présentation de l’association)

Exposition
Parallèlement aux projections cinématographiques du festival, nous vous invitons à découvrir d’autres formes d’expressions culturelles de l’art caribéen, à travers une exposition d’art contemporain de La Caraïbe, au Cinéma La Clef.
Objet de passion et de réflexion, vous ne resterez pas indifférents devant la force qui se dégage de la création caribéenne.

Espace livres
Pour vous donner une vision toujours plus représentative et variée de ce qu’est la culture caribéenne de nos jours, vous trouverez, pendant toute la durée du festival, au cinéma La Clef, un espace librairie dédié aux écrivains de La Caraïbe.
Venez découvrir toute la vitalité, la richesse et la diversité des littératures caribéennes.

Informations Pratiques
Centre Culturel La Clef 21, rue de la Clef – 75005 PARIS
M° Censier-Daubenton (ligne 7)
Tél : 01 42 17 45 55
Centre Culturel Auguste-Dobel
9, rue Philidor – 75020 Paris
M° Porte de Vincennes (ligne 1) ou Maraîchers (ligne 9)
Tél : 01 58 77 23 43
Tarifs :
3 € la séance
12 € le forfait 4 jours
Contacts :
CCAS
Camille Monchaux
camille.monchaux@asmeg.org
Tél : 01 48 18 63 23
www.ccas.fr
Direction de l’action Culturelle CRE RATP
Tél : 01 58 78 96 66
CE Caisse d’Epargne Île-de-France