Événements

Le plus grand continent francophone présente son cinéma
En marge du XIIème Sommet de la francophonie

Français

au Musée de la civilisation
et à l’Université Laval

Dans la perspective du XIIème Sommet de la Francophonie, Vues d’Afrique et ses partenaires sont heureux de vous présenter des films du Sud francophone en présence de leurs réalisateurs.


au MUSÉE DE LA CIVILISATION
Auditorium 1, 85 rue Dalhousie, Québec


dimanche 14 septembre à 18h
Soirée d’ouverture
Allocutions, film, cocktail
Projection du film Blanc d’ébène
En présence du réalisateur Cheik Doukouré (Guinée)

lundi 15 septembre à 19h30
Projection du film Le Mandat
En présence de Baba Diop, critique de cinéma (Sénégal)

mardi 16 septembre à 19h30
Projection du film Le Silence de la forêt
En présence du réalisateur Bassek Ba Kohbio (Cameroun)

mercredi 17 septembre à 19h30
Projection du film Paris selon Moussa
En présence du réalisateur Cheik Doukouré (Guinée)

jeudi 18 septembre à 19h30
Projection du film L’Ombre de la terre
En présence de Baba Diop, critique de cinéma (Sénégal)

vendredi 19 septembre à 19h30
Projection du film Le Grand blanc de Lambaréné
En présence du réalisateur Bassek Ba Kohbio (Cameroun)

samedi 20 à septembre à 13h
Soirée de clôture
Projection du film Jacques Roumain, la passion d’un pays
En présence du réalisateur Arnold Antonin (Haïti)

À L’UNIVERSITÉ LAVAL
Chaire de recherche du Canada en Littératures africaines et Francophonie

Pavillon Charles-De Koninck, 1030, avenue des Sciences humaines, local 1411
Québec (Québec) G1V 0A6
www.ulaval.ca

Dans le cadre de l’événement Le plus grand continent francophone présente son cinéma! des tables rondes, conférences et débats sont organisés. Ces rendez-vous permettront de favoriser les échanges et de discuter en profondeur des enjeux du développement international.

Lundi 15 septembre de 15h00 à 16h30
L’AUDIOVISUEL PEUT-IL JOUER UN RÔLE DANS LE DÉVELOPPEMENT?
Conférenciers : Bassek Ba Kobhio, Réalisateur et Cheik Doukouré, Réalisateur
En présence de : Lucie Kéré, Fespaco; Souad Houssein, Responsable du projet cinéma, OIF; Baba Diop, critique de cinéma; de Damien Chalaud, Coordonnateur à Vues d’Afrique
Précédé du court métrage : MESSAGÈRE D’ESPOIR, de Florentine Yaméogo (Burkina-Faso)
2007, 26′, DOCUMENTAIRE, VIDÉO, COULEUR, FRANÇAIS, MOORE, JULA, SOUS-TITRES FRANÇAIS, SCÉNARIO : FLORENTINE YAMEOGO
Le jour où Lucie Kaboré est devenue veuve, elle a compris toute l’abomination de son nouveau statut et s’est rebellée contre la tradition qui permettait à sa belle-famille de s’emparer de tous ses biens, la laissant avec ses enfants dans le plus grand dénuement. Elle a alors également pris conscience de tout ce qu’impliquait cette pratique ancestrale du lévirat qui l’obligeait à devenir l’épouse d’un
frère de son défunt mari. Courageusement, elle s’est alors engagée pour la défense des veuves et des orphelins, créant une association qui se bat quotidiennement pour leurs droits et n’hésite pas
à lutter contre les pratiques coutumières.

Mardi 16 septembre de 10h00 à 11h30
LE CANADA DOIT-IL SOUTENIR LES INDUSTRIES CULTURELLES
AFRICAINES DONT L’AUDIOVISUEL?
Conférenciers : Justin Bisanswa, Professeur en littératures africaines et Francophonie à l’Université Laval; Jean Ouédraogo, Professeur en études francophones à l’Université SUNY Plattsburgh
En présence de : Lucie Kéré, Fespaco; Souad Houssein, Responsable du projet cinéma, OIF; Bassek Ba Kobhio, Réalisateur; Cheik Doukouré, Réalisateur; de Baba Diop, critique de cinéma

Mercredi 17 septembre de 15h30 à 16h45
L’ADAPTATION D’OEUVRES LITTÉRAIRES AFRICAINES ET
FRANCOPHONES AU CINÉMA.
Conférencier : Justin Bisanswa, Professeur en littératures africaines et Francophonie à l’Université Laval
En présence de : Lucie Kéré, Fespaco; Souad Houssein, Responsable du projet cinéma, OIF; Bassek Ba Kobhio, Réalisateur; Cheik Doukouré, Réalisateur; de Baba Diop, critique de cinéma >>>

Jeudi 18 septembre de 15h00 à 16h30
LE RÔLE DU CINÉMA ET LES PRATIQUES TRADITIONNELLES. SUJET :
CINÉMA ET TRADITION
Conférenciers : Jean Ouedraogo, Professeur en études francophones à l’Université SUNY Plattsburgh et Justin Bisanswa, Professeur en littératures africaines et Francophonie à l’Université Laval
En présence de : Lucie Kéré, Fespaco; Bassek Ba Kobhio, Réalisateur; Cheik Doukouré, Réalisateur; de Baba Diop, critique de cinéma; Arnold Antonin, Réalisateur.
Précédé du court métrage : FARA BIRIQUI, de Fatoumata Coulibaly (Mali) 2007, 26′, DOCUMENTAIRE, VIDÉO, COULEUR, FRANÇAIS, BAMBARA, SOUS-TITRES FRANÇAIS, SCÉNARIO : FATOUMATA COULIBALY
Face à des situations qu’elle jugeait inacceptables, jamais Fatoumata Siré Diakité n’a renoncé à briser les us et coutumes de son Mali natal, pour se lancer dans la défense des plus faibles. Et ce n’est certainement pas le fait d’avoir été emprisonnée avec son bébé de moins de deux mois qu’elle allait baisser les bras. Engagée ensuite dans la défense des droits des femmes, elle s’est bien moquée de déclencher le tollé général quand, au Sommet des Femmes de Beijing (1997), elle a mondialement dénoncé l’excision comme étant une attaque à l’intégrité du corps de la femme.
Aujourd’hui cette femme battante est ambassadrice du Mali à Berlin.


Lieux
Musée de la civilisation
Auditorium 1
85, rue Dalhousie
Québec (Québec) G1K 7A6
http://www.mcq.org

Université Laval
Chaire de recherche du Canada en littératures africaines et francophonie
Pavillon Charles-de-Koninck
1030, av. des Sciences-Humaines, local 1411
Québec (Québec) G1V 0A6
http://www.ulaval.ca