Événements

« Eclats du cinéma algérien »: carte blanche à Catherine Arnaud pour la Décade 2012 de Tulle (7ème édition)‏
Programmation proposée par Peuple et Culture Corrèze et Autour du 1er mai

Français

7ème édition de la Décade Cinéma et Société : El Djazair ! France-Algérie, du colonialisme à nos jours
A Tulle, Uzerche, Argentat et dans le pays de Tulle, du 14 au 18 mars, puis du 11 au 15 avril 2012

La Décade Cinéma et Société, co organisée avec Peuple et Culture Corrèze, est la face visible de la base de données de films créée par Autour du 1er mai pour faire connaître les films, documentaires ou fictions, qui depuis les débuts du cinéma ont témoigné de manière très diverse des mouvements et transformations de la société. Et participé à des modes de représentation du monde, en utilisant le langage de l’image et du son, qui tour à tour reflète et influence ces mouvements.

La Décade 2012 proposera une sélection de films qui donneront à voir les relations entre la France et l’Algérie, des débuts du 7ème art à aujourd’hui.

Le programme complet [ici]!


Et, pour prolonger la Décade dans toute la France, la programmation « Éclats du cinéma Algérien »

Éclats du cinéma algérien
Carte blanche à Catherine Arnaud


Programmation proposée par
Peuple et Culture Corrèze et Autour du 1er mai

« Entre présent et mémoire, fictions majoritaires et quelques documentaires, ce florilège, forcément injuste car injustement limité,
associe d’un film à l’autre la ferveur du combat pour l’autonomie enfin, la fierté et la joie de l’indépendance acquise, l’évident désenchantement face au délabrement social et politique des dernières années, en passant par la terreur encore à vif de la sanglante décennie des années 90.
Toute une trajectoire vibrante, portée par une poignée de films, qui,
même s’ils en cachent bien d’autres, ont pour vertu de mettre en exergue le désir de cinéma, exemplaire, du seul pays du continent africain qui a su mettre ses pas dans l’histoire du cinéma, en pleine guerre, et se doter de moyens pour une solide institution après l’indépendance du pays.
Et même si le navire-cinéma algérien s’est plutôt fracassé dans l’érosion de la guerre civile des années 90, passant du radicalisme à l’économie de marché, des films et du cinéma ont revu le jour, et les structures d’État tentent de leur redonner un cadre.
Et quelques cinéastes, enfants de pionniers appartenant à la diaspora algérienne actuelle de France, fleurons du cinéma d’auteur
qui compte aujourd’hui, apportent un évident nouveau souffle.
Cette sélection correspond tantôt à un hommage à des films et tantôt à leurs auteurs, sans souci, parfois, de logique de hiérarchie ni de notoriété. L’absence évidente de certains films essentiels découle d’une volonté de privilégier des films moins vus ou moins connus en France par un public débordant le champ des cinéphiles. »

Catherine Arnaud

Depuis 7 ans, les associations Autour du 1er mai et Peuple et Culture Corrèze organisent un festival de cinéma en Limousin : La Décade cinéma et société.
Cette année, pour commémorer le cinquantième anniversaire des accords d’Évian, le festival traitera des relations franco-algériennes
au cinéma, des débuts du 7e art à nos jours, avec pour titre : El Djazaïr ! France-Algérie, du colonialisme à aujourd’hui.
Mais, parce que ces questions sont toujours importantes aujourd’hui, parce que le cinéma algérien actuel tresse un lien évident, implicite ou explicite, inconscient ou non, entre l’Algérie et France, nous avons souhaité prolonger ce festival en proposant une programmation autour de la cinématographie algérienne née pendant la guerre d’indépendance.
Pour réaliser cette programmation, nous avons donné une carte blanche à Catherine Arnaud, co-fondatrice, avec Magda Wassef, du premier Festival des cinémas arabes à Paris, en 1984, puis de la Biennale des Cinémas arabes à l’institut du Monde Arabe (IMA) de 1988 à 2006.

Plusieurs partenaires pour accompagner les projections
Nous proposons cette sélection de films aux réseaux de salles de cinéma, aux médiathèques, à toutes les structures qui souhaiteraient organiser des projections autour de ce thème, aux associations d’éducation populaire, foyers d’accueil, etc.

Autour du 1er mai propose une aide à l’organisation de la projection :
conseil pour le choix du film, aide pour les négociations des droits avec le distributeur, pour les formats DVD.
Autour de 1er mai s’associe à Pangée Network pour vous proposer un intervenant pour accompagner le film, vous faire parvenir des documents de présentation, mettre en réseau salles de cinéma et associations, etc.

Les structures ont quant à elles à leur charge le financement de la projection : lieu de projection, location de la copie, prise en charge et rémunération de l’intervenant.

Pangée Network, littéralement « la mise en réseau de toutes les terres », est un organisme de création culturelle contribuant à la promotion du dialogue entre les peuples.
Ses principaux objectifs résident dans l’amélioration de la connaissance des différentes cultures à l’oeuvre en France et l’investissement auprès des plus jeunes dans l’encadrement de projets portant sur la connaissance des patrimoines, des cultures et de l’histoire des nations.

Pour l’association Autour du 1er mai, fondée en 2005, le cinéma peut être un vecteur de lien social. C’est pourquoi elle a créé la Base cinéma et société pour vous aider dans le choix des films et dans vos programmations futures. Cette base de données en ligne recense de façon raisonnée les films qui questionnent la société, pour permettre à tous (associations, programmateurs, médiathèques, syndicats…) de trouver des films, de savoir où les visionner, comment se les procurer et de retrouver les ayant-droits.

VOUS RETROUVEREZ DONC SUR CETTE BASE LES INFORMATIONS COMPLÈTES DE CETTE PROGRAMMATION, DANS LA RUBRIQUE
« DÉCADE CINÉMA ET SOCIÉTÉ »
([www.autourdu1ermai.fr])

Contact :
Association Autour du 1er mai
Stéphanie Legrand
stephanie.legrand@autourdu1ermai.fr
06 40 28 66 18

17 rue bleue
Chad Chenouga
Fiction, France, 2001, 95 mn, Quo Vadis Cinéma

Algérie, histoires à ne pas dire
Jean-Pierre Lledo
Documentaire, France, 2006, 160 mn, Naouel Films / Mille et
Une productions. Existe en DVD

Algérie, la vie toujours
Djamila Sahraoui
Documentaire, France, 2001, 52 mn, Les Films d’ici / INA.Existe en DVD

Bled number one
Rabah Ameur-Zaïmèche
Fiction, France, Algérie, 2005, 97 mn, Sarrazink productions / Les Films du Losange. Existe en DVD

La Chine est encore loin
Malek Bensmail
Documentaire, France, 2007, 120 mn, Unlimited / Cirta films / INA. Existe en DVD

La Citadelle
Mohamed Chouikh
Fiction, Algérie, 1988, 95 mn, Centre algérien pour l’Art et l’Industrie Cinématographique. Existe en DVD.

Inland
Tariq Téguia
Fiction, France, Algérie, 2008, 138 mn, Neffa films.

Rachida
Yamina Bachir-Chouikh
Fiction, Algérie, France, 2002, 93 mn, Arte France Cinéma. Existe en DVD

Les Sacrifiés
Okacha Touita
Fictio, Algérie, 1982, 100 mn, Marion’s Films, Les Films de l’Atelier

Salut cousin !
Merzak Allouache
Fiction, Algérie, 1996, 93 mn, JBA production. Existe en DVD.

Le Soleil assassiné
Abdelkrim Bahloul
Fiction, France / Belgique, 2004, 83 mn, Mact Productions / Les Films du Fleuve. Existe en DVD

Tahia Ya Didou (Alger insolite)
Mohamed Zinet
Fiction, Algérie, 1971, 76 mn, Mairie d’Alger

Viva Laldjérie
Nadir Moknèche
Fiction, France, 2004, 113 mn, Sunday Morning Productions


Retrouvez tous les films de cette sélection, ainsi que les informations permettant de les localiser et de les programmer, sur le site de Autour du 1er mai : http://www.autourdu1ermai.fr


Adresses des lieux de projection

Argentat :
Librairie L’aire libre,
26 avenue Pasteur

Cornil :
Association Le battement d’ailes,
Lauconie

Naves :
Chez Bernard Mullet,
Soleilhavoup

Saint-Jal :
Salle polyvalente

Tulle :
Cinéma Le Palace,
106 avenue Victor-Hugo

Salle de l’université populaire,
19 avenue Alsace-Lorraine

Médiathèque Eric Rohmer,
avenue Winston-Churchill

Uzerche :
Cinéma Louis Jouvet,
Place de la Libération


Avec le soutien de :
Ville de Tulle, Ville d’Uzerche, Conseil général de la Corrèze, Conseil régional du Limousin, Communauté d’agglomération de Tulle, Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Limousin), Institut national de l’audiovisuel (INA), Centre national de la cinématographie (CNC), Fondation pour le progrès de l’homme, Association Pangée network.

Renseignements : 05 55 26 04 69